Partenord Habitat : 1829 logements acquis à Vilogia

Partenord Habitat vient d’officialiser, le 21 décembre, l’acte d’achat de 1 829 logements à Vilogia dans la métropole lilloise. Trois articles de presse reviennent sur l’enjeu de cette acquisition pour l’office départemental du logement. 

* * * * * * * *

Logement : Vilogia vend, Partenord Habitat rachète…

Au 1er janvier 2013, 1 829 logements vont changer de propriétaire en métropole lilloise et région : Vilogia vend à Partenord, qui veut ainsi améliorer sa réponse aux demandes sociales.

Vaste opération de Monopoly sur l’échiquier du logement… Et qui ne passe pas inaperçue quand elle concerne 1 829 logements appelés à changer de propriétaire au 1er janvier prochain. Encore moins quand le vendeur est le groupe immobilier privé de service collectif, Vilogia. Anciennement dénommée Compagnie métropolitaine de l’habitat (CMH), Vilogia a créé en 1943 le premier Comité interprofessionnel du logement (CIL) de France, collecteur du 1 % logement. Depuis, l’organisme a grandi, évolué, jusqu’à posséder 85 000 logements sociaux sur 450 communes dans cinq régions de France. Mais plus de la moitié d’entre eux (57 500) sont situés dans le Nord-Pas-de-Calais, dont 42 000 rien qu’en métropole lilloise !

Près de 800 logements vendus sur Roubaix-Tourcoing. Alors forcément, quand un bailleur de cette importance décide de vendre 1 829 logements, des questions se posent . D’autant que les secteurs où Vilogia a décidé de vendre ne sont pas des moindres : 246 logements vendus à Roubaix, 224 à Tourcoing, 282 à Wattrelos, 286 à la ZUP de Wattignies, 162 à Lille-Hellemmes, 35 à Lomme, 39 à Croix (Les Ogiers) ou encore, 248 à Loos ! Mais la responsable communication de Vilogia, Sandrine Beauzee, se veut rassurante : « Il ne s’agit pas du tout d’un désengagement de Vilogia puisque revendre ces logements nous permet de financer tout un ensemble de constructions neuves sur les mêmes secteurs », explique-t-elle en rappelant que Vilogia reste par ailleurs « le seul bailleur impliqué dans les huit projets ANRU (rénovation urbaine) de la métropole lilloise » . Dans les constructions réalisées en 2012 et prévues à livraison en 2013, 97 concernent Roubaix, « 105 sont planifiées sur Tourcoing jusqu’en 2014 et 28 autres sur Croix », ajoute Sandrine Beauzee pour qui « ce sont autant de villes où l’on réinvestit en construisant du neuf ». N’empêche, c’est bien la première fois que l’aménageur-constructeur vend ainsi des logements. Et Vilogia ne cache pas, dans le communiqué détaillant la vente, qu’il s’agit aussi, ce faisant, « de répondre aux besoins-logements sur d’autres zones tendues en France, Ile-de-France notamment ». De quoi confirmer les craintes de voir Vilogia se désengager en partie de la métropole lilloise ?

source : Nord Eclair

édition du 22 décembre 2012

* * * * * * * *

L’opportunité d’une opération à 50 millions d’euros

63 millions d'euros de travaux sont prévus, annonce Didier Manier.
63 millions d’euros de travaux sont prévus, annonce Didier Manier.

Didier Manier, 1er vice-président du conseil général du Nord, a pris sa casquette de président de l’office public de l’habitat du département pour expliquer en quoi le rachat de ces logements constitue une « oportunité » pour Partenord Habitat.

Une signature le jour de la fin (supposée) du monde… Pas superstitieux pour deux sous, c’est hier que devait intervenir la signature officialisant la cession par Vilogia de 1 829 logements à Partenord Habitat. Pour ce dernier, office public de l’habitat du Département, cet achat correspond à « une stratégie de développement de notre capacité à répondre aux demandes de logement social « ,  explique Didier Manier pour qui il y avait là « une opportunité de renforcer l’offre locative  » dans plusieurs secteurs de la métropole lilloise et le Douaisis. « Des secteurs où la pression de demande de logement est forte « , ajoute le président de Partenord Habitat qui déboursera pour cette opération 50 millions d’euros, une somme obtenue par emprunt. « Cela ne détériorera donc pas notre capacité d’autofinancement « , ajoute Didier Manier en indiquant qu’une somme de 63 millions d’euros est d’ores et déjà prévue pour la réhabilitation de certains des logements achetés sur 22 sites. Quid des locataires de Vilogia ?  » L’opération devrai être bénéfique pour eux, la première conséquence étant qu’ils n’auront à subir qu’une hausse de 1,8 % de leur loyer l’an prochain « ,  glisse Didier Manier. Pas sûr que cela suffise à rassurer tous les locataires concernés… Pour l’instant.

source : Voix du Nord

édition du 22 décembre 2012

* * * * * * * *

La crainte d’un « désengagement » de Vilogia

C’est le maire de Lesquin, Dany Wattebled, qui a posé la question d’actualité sur cette vente de logements en séance plénière du conseil général.  » Plusieurs maires de la métropole s’inquiètent. Pourquoi cette vente, y a-t-il eu une estimation et quelles seront les conséquences pour les locataires ? « , a souligné le maire de Lesquin en relayant la « crainte des élus sur un éventuel désengagement de Vilogia  » dans la région.

En tant que président de Partenord Habitat, Didier Manier lui a apporté sa réponse. Pour le président du conseil général,   Patrick  Kanner,  c’est cependant la  » vigilance  » qui s’impose sur ce dossier qui est « une bonne chose pour Partenord Habitat et les maires des villes concernées « , ajoute-t-il  cependant. Vigilance car le montant de l’acquisition, 50 millions d’euros, amène le président à vouloir s’assurer que  » cette somme est réinjectée dans le patrimoine local « .  » II faudra vérifier que Vilogia ne tire pas sur une cordelette dangereuse et conserve son poids historique dans le logement social du Nord « , a conclu Patrick Kanner. Preuve que le dossier sera suivi de près par le Département.

source : Nord Eclair

édition du 27 décembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *