A Lomme, la métamorphose des quatre tours du quartier du Marais

Un an après le début des travaux de rénovation des quatre tours Liberté, Égalité Fraternité et Renaissance, les élus, le bailleur et les architectes ont visité le chantier, rue Thénard, dans le quartier du Marais. Les 96 logements sont refaits à neuf à l’extérieur mais aussi à l’intérieur.

1. De 96 logements, on passe à 92 pour les adapter aux handicaps et au vieillissement Les logements des rez-de-chaussée des quatre immeubles sont en cours de transformation pour accueillir des personnes à mobilité réduite. Ils passent de seize à douze mais gagnent en espace et en confort avec notamment des couloirs larges pour pouvoir tourner avec un fauteuil et des douches à l’italienne.

En outre, seize appartements sont adaptés pour les personnes âgées. Il s’agit pour Partenord Habitat « de tenir compte du vieillissement des locataires », a expliqué, son président, Didier Manier. Le conseiller général rappelant « que 21 % des locataires de Partenord ont plus de 65 ans. » D’où le souci « d’éviter les ghettos générationnels », a renchéri le député-maire de Lomme, Yves Durand, en favorisant la vie en commun des personnes âgées et des familles.

2. Balcons et loggias Le grand changement dans la vie des résidents des quatre tours sera incontestablement l’agrandissement conséquent des balcons transformés en loggias.

De 5 m² de surface utile, ils gagnent suivant les cas 16 m². « Ces balcons deviennent une véritable pièce à vivre supplémentaire », estime l’architecte responsable de l’Atelier 204. Certes. Pourtant la locataire qui reçoit les visiteurs venus découvrir les nouveaux aménagements intérieurs de son logement – bien que ravie par les changements – regrette que son balcon soit moins grand que d’autres. Réponse de Laurent Hatry qui justifie le parti pris esthétique de la conception architecturale : « Ce sera plus dynamique et plus agréable à regarder . » Pour les architectes, il était important de rompre avec l’image « monotone » des anciens bâtiments sans recréer « de blocs monolithiques ». D’où la rupture de forme des surfaces de ces balcons qui seront fermés par des loggias.

3. Jeu de couleurs sur les façades Elles sont revêtues de panneaux de couleurs blanc et gris. La disposition de ces panneaux permet en outre de distinguer chaque logement. Une manière aussi d’individualiser chaque appartement dans un contexte d’immeuble collectif.

Les loggias participeront pleinement à ce jeu des couleurs. En fonction de l’orientation des façades au soleil, les loggias prendront une couleur jaune ou rouge. L’idée est de favoriser la diversité visuelle.

4. Des bâtiments rénovés mais BBC Isolation des façades, des planchers du rez-de-chaussée, et des terrasses, panneaux solaires pour la production de l’eau chaude des sanitaires… etc, cette opération de mise en conformité avec le label BBC « aura été la première du bailleur Partenord habitat à avoir obtenu l’accord » de l’Europe. Le FEDER a ainsi versé une subvention de 5 000 euros par appartement, soit 460 000 euros.

5. À l’extérieur,et à l’intérieur Une somme de 68 468 euros a été consacrée à la réfection de chaque logement, pour un coût total de 6 299 000 euros (dont 5 000 600 pour Partenord Habitat). C’est ainsi que les équipements électriques et le chauffage ont été remplacés. Idem des sanitaires, portes et fenêtres, jusqu’au réseau de distribution de la télévision

Voix du Nord
Carole Mocellin
Mercredi 6 juin 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *