À Mons, Partenord donne le feu vert pour 38 millions d’euros de travaux

Source : La Voix du Nord du 6 février

À plusieurs reprises ces dernières années, on a entendu le maire de Mons-en-Baroeul, Rudy Elegeest, regretter le manque de réactivité de Partenord Habitat, le bailleur social qui émane du conseil général du Nord. Quand on voit le montant de travaux que va engager cette entreprise, quelque 38,6 millions d’euros, on comprend qu’elle ait pris son temps pour refaire les calculs !
Cette fois, tout se met en place et le choix de l’entreprise en charge du marché de conception-réalisation a été en conseil municipal. Et, samedi matin, pour la visite trimestrielle du Nouveau Mons consacrée au renouvellement urbain, les intervenants, élus et techniciens, ont détaillé les opérations aux soixante participants : démolition des immeubles Bouleaux, Sorbiers et Marronniers, pour un total de 207 logements réhabilitation des immeubles Jasmin, Tilleuls, Érables, Bessière et Bartholdi, et de la tour Chênes, soit 435 appartements construction de 30 logements à l’emplacement de l’ancien collège Descartes…
Performance énergétique
C’est, là encore, un volet majeur de l’évolution du secteur vers le concept d’éco-quartier. Comme déjà écrit, le montant des travaux par logement est exceptionnellement élevé, entre 70 000 et 80 000 euros. L’enjeu est de rendre ces constructions des années 1960-1970 aussi performantes que possible sur le plan énergétique : on attend une facture de chauffage divisée par trois pour les locataires.
La « tournée des chantiers » a débuté par une halte sur le boulevard Napoléon 1er. Il est difficile d’imaginer qu’à la place du goudron s’élèveront bientôt une école dans un bâtiment basse consommation (BBC) et 24 logements.
Mais le plus extraordinaire est probablement qu’une partie du bitume laissera dans les deux prochaines années la place à des jardins familiaux. Alors que pour de nombreux élus la modernité se résume à bétonner des terres agricoles, ces petits jardins sont porteurs de l’espoir d’un avenir plus équilibré, mieux anticipé, plus durable. •
FRANCK BAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *