Archives de catégorie : Non classé

Conférence de presse sur les élections départementales : « Voter utile c’est voter pour la Majorité départementale »

J’ai participé à la conférence de presse de présentation des 164 candidates et candidats de la Majorité départementale aux élections des 22 et 29 mars 2015.

A cette occasion, j’ai pu également développer nos 111 engagements pour Agir ensemble pour un Nord solidaire.

L’occasion de rappeler notre vision de la politique : des engagements tenus depuis 2011, le respect des électeurs avec un projet solide et ambitieux ainsi que le renforcement de la participation citoyenne et de la co-construction pour passer du « faire pour » au « faire avec ». La suite à découvrir dans vos médias préférés…

Toutes les infos à retrouver sur http://departementales59.fr/

Canal Seine Nord Europe : « Là où il y a une volonté, il y a un canal »

Le mardi 3 février, nous avons signé avec mes homologues du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Oise, un protocole d’engagement sur l’accompagnement et le financement du Canal Seine Nord Europe. Très attendu par l’ensemble des acteurs socio-économiques et politiques de notre grande région et de nos voisins européens, ce grand projet fluvial est une véritable opportunité de développement pour nos territoires.

Les collectivités territoriales ont pris toute leur part dans le financement de ce projet. Les 4 Départements interviennent à hauteur de 500 millions d’euros. Le Nord, 1er Département financeur, mobilise 200 millions d’euros, signe d’une véritable volonté politique pour la relance économique de notre territoire.

12 000 à  14 000 emplois directs et indirects seront créés pendant la phase de construction du canal. Des dispositifs pour favoriser l’emploi local, notamment à travers des clauses d’insertion ambitieuses, seront mis en place. Cette contribution des Départements aura des conséquences positives sur nos politiques de solidarité, aujourd’hui fortement sollicitées, du fait du contexte économique.

10389606_10203440753562709_2846165173243714801_nLa réalisation du Canal Seine Nord Europe est un pari sur l’avenir, un pari que nous savons gagnant. Les Départements ont désormais pris leur engagement. Le Gouvernement déposera, le 26 février prochain, une demande de subventions attendues à hauteur de 40% auprès de la Commission européenne, soit environ 2 milliards d’euros pour le financement du canal.

Nous avons un rendez-vous avec l’Europe, un rendez-vous que nous ne devons pas manquer !

Le « microcrédit professionnel » un dispositif innovant

J’ai présenté ce vendredi 30 janvier, aux côtés de Dominique MIRADA, Directeur régional de la Caisse des Dépôts, le nouveau dispositif de microcrédit professionnel mis en place par le Département du Nord. 

IMG_3984

Lors de la définition de ses nouvelles orientations économiques le 26 mars 2012, le Département du Nord a réaffirmé la place accordée à la création d’entreprises par les publics en difficulté et sa volonté d’entourer ces créations afin de les sécuriser de manière optimale.

Ainsi, le projet de mandat prévoit de favoriser le développement du microcrédit pour l’aide à la création et au maintien d’emplois par des personnes allocataires des minima sociaux.

Constatant les problèmes financiers encore rencontrés par les créateurs ayant un apport personnel faible, le Département propose une prime et fait appel à ses partenaires afin de compléter les possibilités de financement offertes aux créateurs. 

Le 15 décembre 2014, l’Assemblée départementale a donc voté la mise en place :

d’une prime à la création pour les créateurs en quartier politique de la ville et quartiers de veille dans un premier temps,
d’une boîte à outils permettant au public cible d’accéder à un financement et de l’accompagner dans le démarrage de son activité.

Enfin, le partenariat avec la Caisse des Dépôts permet de démultiplier les effets du microcrédit professionnel.

Appel à projets Mobilité : le point sur les projets lauréats

CAR ARC EN CIELJ’avais lancé le 5 mai 2012 un appel à projet auprès des acteurs du transport avec l’objectif de mettre en œuvre des actions innovantes, faisant appel à l’initiative locale et rapidement réalisables.

20 projets avaient pu, finalement, être retenus par le Département du Nord au mois d’avril 2013.

En parallèle de cet appel à projets innovants, nous avions organisé des Ateliers citoyens  afin d’élaborer et de co-construire le nouveau schéma départemental Mobilité Liberté.

Aujourd’hui, certains projets soutenus sont déjà bien avancés, notamment :

– le projet de l’Association Droit Au Vélo (ADAV) de création d’une cartographie collaborative des aménagements et itinéraires cyclables du Nord dont une première présentation technique a eu lieu en février,

– la finalisation de l’étude pour l’amélioration de la mobilité dans le centre ville d’Orchies,

– le lancement en juin 2014 de la location de vélos pliables longue durée en lien avec le réseau départemental Arc en Ciel,

– la mise en place d’un transport à la demande dans le Solesmois-Catésis-Caudrésis dont le scénario sera présenté le mois prochain,

– le service auto-partage pour les locataires d’un bailleur social inauguré fin 2013 à Marcq-en-Baroeul et à Loos.

La majorité des projets sont sur de bons rails !

La Voix du Nord Villeneuve d’Ascq : « Pilaterie-Les travaux pourraient débuter en 2016 au rond-point Saint-Ghislain »

La Voix du Nord reprend ma présentation devant le Conseil de quartier de la Marque des aménagements cyclables envisagés pour sécuriser le site de la Pilaterie à Villeneuve d’Ascq.

Le conseil de quartier de la Marque a présenté, à la maison de quartier Pasteur, le projet «RD 14» qui prévoit le réaménagement du rond-point Saint-Ghislain et des aménagements cyclables entre ce giratoire et le Grand Boulevard (en passant par la rue Jean-Jaurès), avec extension vers Croix.

Le dramatique accident de juillet dernier, au niveau du rond-point Saint-Ghislain, qui a coûté la vie à un cycliste fauché par un chauffard qui n’a jamais été identifié, est encore présent dans toutes les mémoires. Le conseil de quartier avait à plusieurs reprises alerté sur la dangerosité de ce giratoire de 180m de long et 140m de large. Ce rond-point fait partie des cibles du conseil général, plus particulièrement dans le cadre de son plan cyclable, et aussi de la communauté urbaine avec son programme «métropole cyclable 2020».

Un premier comité de pilotage s’est tenu en février. Un diagnostic général a été dressé au niveau trafic, vitesse, accidentologie entre les années 2008 et 2013. Le projet devrait se décliner en plusieurs phases. L’aménagement du premier tronçon aurait pour but de sécuriser les usagers (vélos, piétons et voitures). En tout état de cause, le rond-point Saint-Ghislain est une nécessité absolue. Le giratoire devrait subir des changements avec la création d’une piste cyclable sur le pourtour de l’anneau. L’accès de la bretelle de sortie de l’A22 à la RD 14 serait modifié. La poursuite des études et la définition du projet définitif sont prévues pour ce premier semestre 2014.

Ce projet définitif sera présenté à l’autorité environnementale dans le second semestre 2014 pour une analyse formelle par les services de l’État lors du premier semestre 2015. Le démarrage des travaux pourrait alors être envisagé dans les premiers mois de 2016. D.A (CLP)

Source : La Voix du Nord

Dans La Voix du Nord : « Voie réservée aux bus sur l’A23: des parkings prévus à Templeuve et Orchies »

Dans son édition du 14 mars, La Voix du Nord présente le projet que j’étudie avec mes services au Département du Nord de voie réservée aux bus sur l’A 23 : une idée d’avenir pour la qualité du transport en commun, le haut niveau de service mais aussi la lutte contre la pollution, thème d’actualité !

Faire circuler en boucle des bus sur la bande d’arrêt d’urgence de l’A 23, entre Orchies et les Quatre-Cantons: présentée en juin dernier par le Département, l’idée a de quoi séduire les milliers d’automobilistes, qui se retrouvent régulièrement coincés dans les bouchons, chaque matin sur ce tronçon de vingt kilomètres.

Ils seront encore plus heureux d’apprendre que ce projet a 24 millions d’euros prévoit également l’aménagement de deux parkings-relais, l’un à Orchies, à proximité de l’échangeur, l’autre à hauteur de Templeuve, à hauteur de l’Institut agricole. En clair, on pourra venir en voiture jusqu’à ces parkings sécurisés et barriérés et prendre le bus direction Villeneuve-d’Ascq. L’idéal serait de covoiturer jusqu’à ces aires, de façon à réduire encore davantage le nombre de véhicules présents sur les routes de la Pévèle aux heures de pointe

Dans l’avant-projet, le parking-relais de Templeuve-Genech est même présenté comme une «gare» puisqu’il sera connecté à la toute nouvelle ligne de bus Pév’ailes, la fameuse boucle en «huit» qui relie dix villages du territoire à la gare de Templeuve. Lancée à titre expérimental à la rentrée de septembre, cette nouvelle ligne peine encore à séduire. Aujourd’hui qu’ils sont floqués, les deux minibus qui desservent cette ligne sont plus clairement identifiés. Des aménagements ont aussi été réalisés, à la demande d’usagers, comme l’ajout d’un arrêt supplémentaire à Templeuve. Mais le réflexe transports en commun ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Quoi qu’il en soit, demain, on pourra par exemple rejoindre les Quatre-Cantons depuis Cappelle-en-Pévèle ou Bersée sans multiplier les changements, à Lille notamment, comme c’est le cas aujourd’hui, donc beaucoup plus rapidement qu’aujourd’hui. Tentant…

Demain, mais quand? Le conseil général pourrait lancer des études pré-opérationnelles dès cette année. Et la date de l’été 2016 a également été avancée pour le lancement les travaux (recalibrage et sécurisation de la BAU, séparation d’avec l’autoroute, pose de caméras). Sauf que les collectivités locales partenaires de ce grand projet sont confrontées à un problème de taille: l’État comptait sur l’écotaxe pour apporter son obole, soit 10% des 24millions d’euros. Vice-président chargé des routes au conseil général, Didier Manier assurait cependant début mars que le projet serait bien mené, mais sans doute décalé. La date espérée de 2017 semble s’éloigner. V. B.

Source : La Voix du Nord