Centres Sociaux : la démarche de Projet doit être sanctuarisée !

centres sociauxJ’ai reçu, cette semaine, avec Monique Lempereur, les Présidents des Centres Sociaux villeneuvois à l’Hôtel du Conseil général du Nord. Les représentants du Centre Ville, de Cocteau, Corneille et Flers-Sart étaient tous les quatre présents.

 Ils nous ont confié leurs inquiétudes face aux dernières annonces de la CAF du Nord qui souhaite modifier radicalement ses financements aux Centres Sociaux. Pour l’ensemble du secteur nord est de la métropole lilloise, cela va inévitablement se traduire par une baisse des moyens accordés. C’est inacceptable.

Certes, la CAF du Nord vient de bousculer son organisation interne avec sa départementalisation. Dorénavant, les 8 CAF locales n’en forment plus qu’une seule. Mais cette fusion ne doit pas servir de prétexte à l’uniformisation des aides sur l’ensemble des territoires couverts quand ces territoires n’ont ni les mêmes besoins ni les mêmes attentes ! Auparavant, chaque CAF locale finançait les Centres sur la base de leur projet ; ce qui permettait de prendre en compte les spécificités territoriales. Avec ce nouveau système, la fusion des 8 CAF locales et la perte de proximité, les spécificités territoriales sont tout simplement ignorées. Un traitement égalitaire va donc être appliqué à des territoires inégaux. Le compte n’y est pas : l’équité territoriale est la grande absente.

Par ailleurs, la mise en place du dispositif « LEA » pour « Loisirs Equitables et Accessibles » – en vigueur depuis le 1er janvier dans les Centres Sociaux – est déjà en train d’exclure certaines familles. Les tarifs de leurs activités subissent une augmentation déraisonnée. Avec le nouveau barème, le prix peut être multiplié par deux, parfois même par trois ! C’est la mixité sociale dans nos Centres qui est remise en cause.

En réalité, la question n’est pas entièrement technique et le recul n’est pas uniquement financier… Car ce qui est fondamentalement remis en cause  aujourd’hui, c’est le principe même de fonctionnement des Centres Sociaux autour d’un projet partagé avec les habitants.

En effet, les Centres ont toujours favorisé la participation des habitants sur les problématiques de leur quartier, avec des partenariats locaux, en construisant des projets de proximité qui correspondent aux besoins des familles dans les domaines que sont l’éducation, la culture, les loisirs, le sport ou le soutien aux personnes en difficulté.

Or, cette logique de projet partagé est aujourd’hui directement menacée  par les changements conduits par la CAF du Nord.

Cette remise en cause est déjà perceptible dans certaines activités des Centres Sociaux. Par exemple, les garderies actuelles doivent se transformer en simples « haltes-garderies », perdant tout l’intérêt éducatif de la structure d’accueil.

Si l’orientation de la CAF du Nord se confirme, alors les Centres Sociaux ne deviendront que de simples prestataires de services, un guichet sans projet de fond pour la population. Cette dérive doit être évitée à tout prix. Les Centres Sociaux doivent être confortés dans leur démarche de projet. Nous avons convenu de saisir le Président du Conseil général du Nord afin d’enclencher une vraie dynamique de concertation avec la CAF du Nord sur cette question fondamentale pour l’avenir de nos Centres.

 

Didier Manier

 

Une réflexion au sujet de « Centres Sociaux : la démarche de Projet doit être sanctuarisée ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *