Communiqué sur la Téléalarme du Nord

Après le rejet par le Tribunal Administratif des différents recours entamé par la société SEDECA concernant la procédure de délégation de Service Public sur la Téléalarme du Nord, je me félicite d’une décision qui permet aux usagers et aux salariés de la structure d’envisager sereinement l’avenir.

Le service de téléalarme a été créé en octobre 1986 à l’initiative du Département avec le concours des communes ou groupement de communes. Géré par une association à but non lucratif de la loi du 1er juillet 1901, l’ « Association pour la Téléalarme du Nord » favorise le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes handicapées. Dans notre département, c’est près de 14 000 personnes qui sont concernées.

Jusqu’à présent, l’association travaillait avec la société SEDECA qui concevait, réalisait et commercialisait le matériel utilisé.

Il y a près d’un an, le Conseil Général s’engageait dans une procédure de Délégation de Service Public. Cette décision n’est en aucun cas une privatisation mais tout au contraire une manière de sécuriser le service.

Cette évolution du mode de gestion du service a été proposé pour de nombreuses raisons parmi lesquelles le coût pour l’usager, le Département et les communes, pour garantir plus étroitement la qualité du service rendu, ou encore pour assurer une stabilité professionnelle aux personnels.

Le Département du Pas-de-Calais qui est également passé en délégation de Service Public affiche aussi de son côté un coût beaucoup plus intéressant pour les usagers et sans intervention financière des collectivités.

Jusqu’alors, les usagers du Nord payaient 15 euros un service sensiblement identique à celui proposé dans le Pas-de-Calais pour 9 euros. Si l’on y ajoute les participations du Département du Nord et des communes, le coût par usager s’élevait à 19 euros.

Le choix par le Département du Nord de la Mondial Assistance / GTS répond à une triple exigence :

– Assurer la qualité et la continuité du service 24H/24H et 7 jours sur 7 pour les usagers avec un matériel beaucoup plus moderne, facile d’usage et sécurisant.

– Baisser sensiblement le coût de la prestation pour les usagers (13€94 au lieu de 15€85 avec la possibilité d’une formule de base plus fréquemment utilisée en France à 8€50) mais aussi pour les collectivités territoriales (Département et Communes) qui réalisent une économie de plus de 600 000€ par an.

– Sécuriser le parcours professionnel des collaborateurs de la Téléalarme et garantir leur reprise par le nouveau délégataire avec des conditions claires, un processus d’intégration dans l’entreprise et une procédure respectueuse des agents en cas de refus de ceux-ci d’intégrer le nouvel établissement.

Dans les semaines à venir, le nouveau délégataire déploiera le nouveau dispositif Téléalarme. Durant cette période, le dispositif sera encore assuré en gestion directe par le Département. Nous tenons ici à rassurer les usagers et les salariés de la Téléalarme sur la vigilance dont fait preuve le Département quant à la préservation dans cette période de transition de la qualité du service et des bonnes conditions de travail.

Avec la délégation de Service Public, notre ambition est bien de garantir la pérennité du service rendu par la Téléalarme du Nord.

2 réflexions au sujet de « Communiqué sur la Téléalarme du Nord »

  1. Mes parents habitent Tourcoing. Ils sont sous protection judiciaire : curatelle renforcée. Je suis leur curateur. Ils ne peuvent quasiment rien signer seuls.
    Je reçois aujourd’hui 1 facture de 17 € de GTS MondialAssistance. Les prélèvements mensuels de 11,99 € de SEDECA continuent à être opérés.
    Je n’ai pour ma part vu passer aucun courrier (pas reçu ou égaré par mes parents ?) et je n’ai rien signé, ni à SEDECA, ni à GTS. Lequel est dans son droit vis à vis de mes parents ?. N’y avait il pas un contrat de droit privé entre eux et SEDECA ? Comment est il rompu ?
    GTS a effectué son installation chez mes parents, semble t’il. Je n’ai rien signé.
    Qui dois je payer ?. Si je dois payer GTS, comment me faire rembourser par SEDECA ?
    Dans l’immédiat, et pour ne pas payer 2 entreprises, je choisis de ne pas payer GTS, jusqu’à ce que SEDECA arrête ses prélèvements.
    Je pense qu’aucun des 2 : ni GTS ni SEDECA n’a de contrat valide avec mes parents, puisque je n’ai rien signé en tant que curateur. Sauf peut-être (?) continuation par accord tacite du contrat SEDECA.
    Pensez vous que mon analyse est la bonne ?
    Que faire ?

  2. Depuis des années, mes parents profitent du service de l’association téléalarme du Nord et sont totalement satisfait de ce service. Par contre, actuellement leur sérénité est mis à forte épreuve du fait du changement juridique de l’association et du fournisseur. Je pense que le transfert a été très mal géré et a mis les abonnés  » personnes âgées » souvent perdues au niveau administratif. La sté SEDECA se défend car elle perd beaucoup d’abonnés et pense à ses employés…mais il est dommage de faire peur aux personnes âgées en transmettant des contrats disant qu’ils sont sous contrat jusque mars 2011 et en faisant supposer qu’ils sont redevables des cotisations.. Je suis en colère contre le conseil Général qui ne prend pas suffisamment ce problème en charge…Informer leurs électeurs sur le contrat qui les lit avec Sedeca sur les formalités à accomplir serait nécessaire.. Si le conseil Général a transmis une liste des personnes les quittant et s’est occupé des démarches pour stopper les prélèvements bancaires, qui le disent afin de rassurer les personnes âgées et que celles ci puissent répondre à SEDECA lors de leurs divers contacts…Actuellement, c’est comme toujours, lorsqu’on contact le conseil Général la direction des personnes âgées, nous n’avons aucune réponse, le standard est incapable de donner un interlocuteur…. Je crois que c’est le service le plus difficile à contacter pour tous les problèmes d’APA par exemple et maintenant de télé alarme, service à la personne dont ils semblent si fier…J’espère que le service rendu sera toujours aussi fiable car les prix n’ont pas baissé, au contraire, si l’on ne prend pas la formule de base, la cotisation augmente.. donc seul le conseil général fera des économies sur le personnel et les subventions qu’il ne donnera plus …. Ca fait parfois du bien de se défouler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *