Conseil Cantonal de Concertation de Villeneuve d’Ascq : le « bien vieillir » au centre des discussions

CCC VdA 01.10.2013 1Le Conseil de Villeneuve d’Ascq s’est réuni mardi soir au Forum des Sciences pour débattre de la politique départementale en faveur des personnes âgées en présence de Jacques Marissiaux, le Vice-Président délégué.

 Dans le Nord, plus de 19% de la population est âgée de plus de 60 ans. Cela représente 500 000 personnes. A l’horizon 2030, leur nombre va augmenter de 45%. C’est dire si le vieillisement représente un enjeu pour ces prochaines années !

Plusieurs défis vont se poser : gérer l’évolution démographique en terme de financement mais également mieux répondre aux besoins de santé et innover dans l’accompagnement des personnes âgées, développer de nouveaux modes d’hébergement,  adapter les logements, renforcer l’aide aux aidants ou encore mettre en oeuvre de nouvelles actions pour rompre les situations d’isolement.

CCC VdA 01.10.2013 2Afin de réfléchir collectivement sur la question du bien vieillir, le Conseil général du Nord va ouvrir en 2014 un nouveau cycle d’Ateliers citoyens avec des réunions participatives sur l’ensemble du département. Le lancement de la concertation aura lieu après les élections municipales. Rendez-vous est pris au mois d’avril !

 

 

Une réflexion au sujet de « Conseil Cantonal de Concertation de Villeneuve d’Ascq : le « bien vieillir » au centre des discussions »

  1. Mieux vieillir dans le Nord: des enjeux majeurs devant nous

    Au travers de la présentation du Vice Président Jacques MARISSIAUX et des interventions de Didier MANIER et Monique LEMPEREUR, des débats qui se sont engagés au sein du Conseil de Concertation, nous avons pu mesurer les enjeux du vieillissement de la population, découvrir les politiques volontaristes engagées par le Département du Nord en plus de la gestion de l’APA et appréhender les principales questions pour lesquelles il nous faut avoir une réflexion collective.
    Au delà des enjeux financiers qui sont importants et pour lesquels il faut trouver des financements, il y a de nombreuses réflexions à mener sur les dispositifs qui peuvent être mis en place pour assurer une vieillesse plus agréable à nos ainés.
    80% souhaitent vieillir à domicile, nous pouvons favoriser leur maintien à domicile en participant à l’adaptation des logements, favoriser le développement de petits lotissements associant familles et ainés permettant une solidarité intergénérationnelle…
    L’accompagnement du vieillissement engage aussi des besoins humains et des emplois à créer et à pourvoir.
    Le Département du Nord a engagé des réflexions, des expérimentations, les ateliers citoyens de mi 2014 nous permettrons à tous, citoyens du Nord d’apporter notre pierre à l’édifice pour relever le défi du « mieux vieillir en Nord »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *