Dans l’agglomération lilloise, les poids lourds ramenés à 80 km/h

Depuis le lundi 9 septembre, la vitesse des poids lourds de plus de 3,5 tonnes est abaissée de 90 à 80 km/h sur les autoroutes et routes à 2×2 voies de l’agglomération lilloise.

« Sur les sections limitées à 90 km/h, il n’est pas rare de voir des poids lourds « au taquet » dépasser des voitures qui se sentent un peu poussées par eux. D’où cette décision, qui va renforcer la sécurité routière, mais aussi limiter la pollution et contribuer à la fluidité du trafic »

a expliqué préfet du Nord Dominique Bur, en conférence de presse.

Le Département s’associe à cette démarche, en appliquant cette mesure aux voies rapides départementales, c’est-à-dire la rocade nord-ouest (RD 652) et la section de la voie rapide urbaine (RD 656) entre l’autoroute A22 et la rocade nord-ouest. Par souci de cohérence, elles s’ajoutent donc aux voies du réseau routier de l’Etat (A1, A22, A23, A25, A27, RN41) concernées par la mesure.

« Le Département contribue à la sécurité routière par l’entretien et l’aménagement des 5 300 km de routes départementales dont il a la charge dans le Nord. Depuis juin 2012, nous avons également installé trente radars pédagogiques qui ont fait la preuve de leur efficacité »

a souligné Didier Manier, 1er vice-président, en charge des Infrastructures et des Transports.

Voir la carte des radars pédagogiques du Département

L’instauration de cette vitesse différenciée s’accompagne de l’installation de trois radars discriminants (sur l’A1 et la RN41) contrôlant seulement la vitesse des poids-lourds. La verbalisation des infractions interviendra à la fin du mois de septembre, au terme d’une période de transition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *