Dans l’Observateur du Cambrésis : « La mobilité, un axe majeur pour le Département »

COMMISSION ARRONDISSEMENT CAMBRAI
En réunion de commission d’arrondissement, avec les élus du Cambrésis.

Basée sur cinq années, il est bon à mi-parcours de faire un point sur le plan de mobilité dans le Cambrésis. C’est ce qu’a tenu à faire, le 2 octobre au Cateau, Didier Manier, le 1er vice-président du Conseil général du Nord chargé du transport et des infrastructures auprès des élus de l’arrondissement de Cambrai.

Son schéma de mobilité, liberté 2030, s’appuie sur l’écoute permanente des Nordistes, la recherche de l’innovation, le travail transversal entre services, le travail partenarial avec les autres acteurs de la mobilité et le maintien dans le temps d’une grande qualité de service au profit des habitants. A l’horizon 2030, trois objectifs ont été fixés : offrir à tous les Nordistes une liberté de déplacement par tous les modes de transport, assurer un droit à la mobilité pour tous et promouvoir une mobilité socialement responsable.

Dès à présent, le Conseil général s’engage sur une nouvelle tarification en direction des jeunes et des bénéficiaires du RSA. Il maintient la gratuité du transport des scolaires et améliore son offre à destination des élèves et étudiants en situation de handicap.

Dans un acte volontariste, le département a fait le choix de prendre en charge intégralement (hors frais de dossier de 12€) le financement du transport des scolaires des enseignements publics et privés sur l’ensemble du territoire (à l’exception des agglomérations urbaines pour les lycéens).

Le déplacement à vélo sera facilité

En fonction des spécificités et enjeux locaux, son plan cyclable est bien inscrit dans son schéma de mobilité. Le vélo constitue un mode de déplacement alternatif à la voiture, non polluant, économique et accessible à tous aussi bien dans les déplacements au quotidien, de loisirs ou de tourisme. Ce mode de transport se veut être un enjeu important pour la mobilité des personnes. Le département s’active sur l’amélioration et la sécurisation des dessertes cyclistes de certains centres d’intérêts départementaux, en privilégiant les établissements scolaires et les gares. Il met également en oeuvre une continuité d’itinéraires, en lien avec les véloroutes voies vertes et identifie et traite les points sensibles sur les itinéraires les plus circulés.

Autre axe de ce schéma, les travaux de voirie effectués ou programmés dans son plan routier départemental 2011-2015 dans l’arrondissement de Cambra jusqu’à l’horizon 2015. 28 opérations sont inscrites dans les projets courants du Conseil général du Nord sur des communes comme Rumilly en Cambrésis, Rieux, Naves, Escaudoeuvres, Vendegies sur Ecaillon, Estourmel, Gouzeaucourt, Neuvilly et Masnières. Des projets courants d’un montant total de 19, 5 millions d’euros qui passent par la réalisation d’aménagements de carrefour, par la mise en sécurité en traverse d’agglomération, de création de giratoires ou de renforcement de chaussée.

Dans son plan routier départemental, le département s’attelle aussi sur 3 opérations dites « Grands Projets », pour un montant proche de 36 millions d’euros dédiés au contournement de Cambrai, Fontaine Notre Dame, Proville, Niergnies et Awoingt et à celui de Caudry.

Une enquête de satisfaction distribuée

Au niveau des ouvrages d’art, il est programmé 8 opérations dont le total est estimé à plus de 6,5 millions d’euros. Bien entendu, le département a lancé d’autres programmes d’études tant dans ses projets courants, grands projets que dans ses opérations classées Ouvrages d’art en 2014-2015. Grande première lors de cette réunion, le Conseil général du Nord a glissé dans son dossier d’actualisation 2013 distribué aux élus présents une enquête de satisfaction axée sur la sécurité, la qualité et la réalisation des routes départementales. Ces mêmes élus sont également amenés à évoquer leurs remarques et suggestions à formuler. Une bonne manière pour faire avancer des dossiers pour le mieux vivre des nordistes en matière de mobilité. Ces derniers seront eux aussi consultés dans un avenir proche.

 

Source : L’Observateur du Cambrésis – édition du jeudi 10 octobre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *