Des citoyens tirés au sort pour siéger au côté d’élus

Telle est la formule originale retenue pour le premier conseil cantonal de concertation, dont l’installation est programmée ce soir au Forum départemental des sciences. Deux collèges composent cette nouvelle instance, placée sous l’égide de Didier Manier (PS) et Monique Lempereur (DVG), les deux conseillers généraux de la ville. La première « équipe » est constituée de sept élus, dont le maire et des sept coordinateurs de conseils de quartiers. Face à elle, ou plutôt à côté, vingt-quatre citoyens ont été tirés au sort parmi quelque 160 candidatures. Un mode de désignation plutôt original, mais pas tout à fait innocent puisque le résultat respecte strictement la parité hommes-femmes et la répartition géographique entre le nord et le sud du canton. Une idée à creuser pour, au hasard, une élection législative mettant en lice quatorze candidats et autant de suppléants ?

Voix du Nord
mardi 29 mai 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *