Des millions pour quelques-uns, des efforts pour tous les autres

La réforme de l’Impôt Sur la Fortune proposé par le gouvernement n’est rien d’autre qu’un nouveau cadeau fiscal attribué aux plus aisés. La suppression du bouclier fiscal fait certes perdre 800 millions d’euros aux plus fortunés mais la suppression des premières tranches et la baisse des taux de l’ISF leur permet de gagner le double (1,6 milliards). En 2011 et 2012 la suppression du bouclier fiscal ne sera pas effective. Les plus aisés de nos concitoyens sont donc doublement gagnants.

Cette injustice serait moins insupportable si dans le même temps on ne sacrifiait pas l’éducation de nos enfants, la santé, la prise en charge des personnes âgées… Mais en parallèle c’est tout le service public qui est détruit par un gouvernement qui sous prétexte de faire des économies casse le patrimoine social des français.

Le seul mérite de cette réforme est de relancer le débat sur la fiscalité. Nous devons mettre en place une fiscalité plus progressive. Ceux qui gagnent beaucoup doivent être ceux qui participent le plus à l’effort collectif, encore plus en période de crise. Il ne faudra pas attendre cela de la Droite. C’est en faisant gagner la Gauche en 2012 que nous construirons une société plus juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *