Didier Manier et Monique Lempereur lancent un appel à candidatures pour le conseil cantonal de concertation

Popularisée par Ségolène Royal lors de la campagne présidentielle de 2007, la démocratie participative s’impose désormais dans toutes les collectivités. Le 28 novembre 2011, le conseil général du Nord a ainsi voté en séance plénière une délibération dédiée à la participation des citoyens à l’action politique. Parmi les actions développées au sein de la Mission coordonnée par Jocya Vancoillie (canton de Lannoy), la mise en place de conseils cantonaux de concertation vient de démarrer. C’est une première en France.

L’objectif de ces assemblées composées d’habitants, d’élus, de membres de droit et de « personnalités qualifiées » ? La transmission aux élus de voeux et d’avis, publiés sur le site jeparticipe@cg59.fr, dans la perspective d’une véritable co-construction des politiques départementales. Après celui de Lille-Sud-Ouest, fief de Patrick Kanner, le Forum départemental des sciences accueillait hier matin un second lancement, placé sous le signe de l’union politique.

Deux conseiller généraux mais un seul conseil cantonal de la concertation, « parce que les habitants de Villeneuve-d’Ascq Nord ne sont pas différents de ceux de Villeneuve-d’Ascq Sud » : tel est le message lancé en forme de boutade par Didier Manier et Monique Lempereur. Le premier est socialiste, la seconde appartient à Rassemblement Citoyen, le mouvement politique créé et présidé par Gérard Caudron, mais rien ne les empêche de travailler ensemble, selon la formule favorite de maire. « Comme en plus, avec Monique, nous sommes à peu près d’accord sur tout, ce choix de ne faire qu’un seul conseil nous a semblé pertinent et nous l’assumons politiquement. » Voilà qui lance les municipales de 2014 sous les meilleurs auspices pour l’axe PS-RC. Mais pour le moment, il s’agit de réussir la première initiative commune, sous l’égide du Département. Coprésidé pour trois ans par Monique Lempereur et Didier Manier, le conseil cantonal de concertation sera composé à Villeneuve-d’Ascq de 52 personnes, parmi lesquelles 24 habitants pourront se porter candidats. Douze seront tirés au sort, la moitié restante étant désignée par les deux conseillers généraux en fonction de l’équilibre territorial et de leur représentativité.

Les autres membres du conseil ? Des élus villeneuvois (10), les sept coordinateurs de quartiers, les deux élus au conseil départemental des jeunes, les cinq représentants des collègeset les quatre représentants des centres sociaux.

« Le conseil cantonal se réunira au moins deux fois par an selon un ordre du jour fixé par les conseillers généraux, dévoile Didier Manier, mais il pourra proposer des sujets. Par ailleurs, le président ou un membre de l’exécutif du Département peut saisir un conseil cantonal de concertation sur un dossier ou demander à être entendu. » L’appel à candidature est lancé. Vous avez jusqu’au 14 mai pour vous faire connaître auprès de la Mission Démocratie Participative, soit par courrier (51, rue Gustave-Delory, 59 047 Lille Cedex ; 03 59 73 67 32) ) soit par mail : contact-jeparticipe@cg59.fr •

LAURENT WATIEZ
VOIX DU NORD, EDITION DE VILLENEUVE D’ASCQ, 31/03/12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *