Education Nationale : les bornes sont plus que dépassées !

16000 suppressions de postes d’enseignants au niveau national.

470 supprimés dans les collèges et lycées de la Région.

9 postes supprimés au lycée Queneau et une seconde en moins alors que les effectifs de l’établissement augmentent avec 27 élèves en plus.

Déjà, la rentrée 2010 s’est déroulée dans des conditions catastrophiques :

– enfants accueillis en demi-journée seulement dans les écoles maternelles,

– des effectifs grimpant jusqu’à 37 élèves dans le primaire,

– suppressions de 11 postes au lycée Queneau à la rentrée 2009 et 60 élèves sans classe.

La ligne rouge était déjà dépassée pour les enseignants comme pour les parents d’élèves. On imaginait mal que le gouvernement ait le culot de continuer cette pénurie organisée des postes d’enseignants.

Et pourtant, il le fait ! A Villeneuve d’Ascq, nos enfants sont en train d’en faire les frais et de vivre une scolarité dans les pires conditions d’encadrement.

Il faut absolument dénoncer et s’insurger contre cette situation qui sacrifie l’enseignement. Espérons que tous les élus villeneuvois de tous bords politiques auront conscience de la gravité des décisions prises par l’actuel Gouvernement UMP et que l’intérêt général prendra le dessus sur la logique partisane.

Défendons ensemble le service public d’éducation !
Venez nombreux en débattre
Mardi 1er février 17 h 30 salle 007 du lycée Queneau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *