François Hollande à Strasbourg : « faire resurgir l’envie d’Europe » !

FH STRASBOURG 05.02.2013François Hollande était invité à Strasbourg, mardi dernier, pour s’exprimer devant le Parlement européen en pleine période de doutes, de questionnements et d’interrogations sur le projet et la finalité de l’Europe.

Effectivement, les motifs d’inquiétude ne manquent pas.

Parmi eux, la remise en cause de l’aide alimentaire européenne menacée de disparition. Elle concerne 18 millions de personnes en Europe et permet, rien qu’en France, de servir 130 millions de repas chaque année. Le sort du programme est aujourd’hui suspendu au Conseil européen des 7 et 8 février.

Autre inquiétude, la montée de l’« euroscepticisme » ou plus simplement, la défiance envers les institutions européennes avec l’annonce par le Premier ministre britannique Cameron d’un référendum sur l’Europe, première promesse de campagne pour sa réélection en Grande-Bretagne.

Le soleil est loin d’être au beau fixe en Europe.

Ce n’est pas le contexte économique qui rassure avec ses 25 millions de chômeurs, ses 23% de jeunes sans emploi, la fragilité persistante de certaines économies et les accords obtenus au bout du fil pour juguler la crise dans la zone euro.

Devant les parlementaires et les responsables politiques de la Commission, François Hollande a clairement exprimé l’exigence de solidarité et de protection que doit défendre l’Europe dans pareilles circonstances. Il reste maintenant le plus difficile : passer – enfin – du discours aux actes pour réorienter la construction européenne, faire avancer la démocratie et donner un nouvel espoir aux peuples européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *