La maison de retraite ouvre une unité de vie pour les personnes atteintes d’Alzheimer

Source : Voix du Nord
Edition : Maubeuge
Date de l’article : 09/02/2011

COUSOLRE |
La Maison du pays de Cousolre innove. Peu après la création d’un béguinage de huit maisons individuelles, qui permet à des personnes âgées de garder leur autonomie tout en bénéficiant des prestations de l’établissement, la maison de retraite de Cousolre a inauguré, hier, une extension destinée aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.
« Il s’agissait d’une nécessité régionale, constate Bertrand Lefebvre, le directeur. De plus en plus de personnes souffrent de cette maladie. » En effet, en France, 225 000 nouveaux cas sont détectés chaque année. L’extension, de quatorze places, permettra de contrer au mieux la maladie. « La création d’une unité de vie dédiée à ces personnes permet d’avoir en permanence un personnel soignant disponible et formé pour ralentir la progression de la maladie, explique Bertrand Lefebvre. Nous faisons aussi intervenir des associations spécialisées. » Concrètement, en quoi consistent ces soins ? « Les premiers signes de la maladie sont le radotage, la confusion et la perte progressive de la mémoire, explique Bertrand Lefebvre. Le travail consiste donc principalement au maintien des repères et à la capacité de se remémorer certains souvenirs. Il faut surtout leur donner la sensation d’une journée bien remplie et organisée . » Le bâtiment flambant neuf est lumineux et coloré. De quoi rendre un peu de gaieté à des gens touchés par cette maladie qui plonge trop souvent les familles dans le désarroi. Les chambres, d’une surface de 20 m², sont équipées d’un lit et d’un bloc sanitaire adaptés.
Si le nombre de places relativement faible ne permettra sans doute pas de satisfaire une demande croissante, il permettra de répondre au mieux aux besoins des malades, comme l’explique le directeur : « L’effectif réduit permet, que ce soit en termes d’hébergement ou de restauration, de garantir la qualité de nos prestations. » •

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *