La résidence Coupigny, un béguinage tant attendu et enfin inauguré !

Il y avait, depuis longtemps, à Fournes, une forte demande de logements adaptés aux personnes âgées et la résidence Coupigny inaugurée mardi, en présence de Didier Manier, président de Partenord Habitat et conseiller général, et du maire de la commune Daniel Herbaut a procuré la joie des nouveaux arrivants dans le lotissement.

Située le long de l’enceinte du centre d’hébergement et d’accueil temporaire pour personnes âgées de la Croix-Rouge, la résidence Coupigny accueille des seniors âgés de 63 ans à 90 ans, et ce, depuis décembre 2010. Le béguinage, projet mené par la ville de Fournes en partenariat avec Partenord Habitat, n’a toutefois été inauguré que mardi en présence des locataires. Ce fut l’occasion pour Daniel Herbaut, le maire, de rappeler que la commune avait cédé gratuitement à Partenord, par bail emphytéotique du 28 novembre 2008, un terrain agricole de 4 278 m², situé rue Faidherbe. Et l’édile fournois d’expliquer en aparté : « Nous avons tenu à rester propriétaires du terrain pour pouvoir accueillir le plus de Fournois possible ».Les travaux avaient juste été retardé car il y avait l’assainissement de la commune à terminer.

La joie des habitants

Des Fournois, il y en avait donc, à l’image de Jacqueline Perche (partie juste un an chez son fils) en attendant de revenir habiter dans le logement plus adapté à son âge. Par contre, pour Mireille et Pierre Orelio, les hôtes de la journée (puisqu’ils ont fait visiter leur logement aux élus), leur arrivée représente un grand changement. Le couple habitait au neuvième étage d’un immeuble du Parc, à Haubourdin. Leur ascenseur tombait régulièrement en panne alors que Pierre avait de sérieux problèmes de santé (trois fois opéré). Originaire de la ville, le couple a eu l’opportunité d’être prioritaire sur la liste de Partenord et clame sa joie aujourd’hui : « C’est formidable ! On se croirait en vacances. On apprécie le calme mais aussi l’environnement. On a eu l’occasion d’aller rendre visite à Philippe, l’animateur de la Croix-Rouge et de nous rendre aussi, dernièrement à la kermesse de la Résidence des Weppes », relate Mireille.

Une extension à venir ?

Les élus fournois avaient souhaité, en effet, que puissent se tisser des liens entre les résidants de la Croix-Rouge et les nouveaux arrivants.D’où, d’ailleurs, l’existence d’un chemin de liaison entre le lotissement et la Résidence des Weppes.De la convivialité, les élus et Partenord souhaitent aussi en créer encore lors de l’extension du béguinage. Pour l’heure, les choses sont en pourparlers avec M. Chombart, un agriculteur à qui la municipalité souhaiterait acheter une parcelle qui pourrait accueillir entre 20 et 30 habitations : des logements pour personnes âgées mais pourquoi pas aussi pour des jeunes à la primo accession à la propriété ?

La Voix du Nord, édition de Loos, 20 octobre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *