« Ne nous enterrez pas vivants ! »

Ascq on en dit…

Dans une brève de notre édition de ce jeudi 9 février annonçant l’atelier de démocratie participative au collège Rimbaud d’Ascq, nous avons écrit : « Le conseil général du Nord, qui doit disparaître en 2014, veut se rapprocher des citoyens ».

Didier Manier, conseiller général du canton de Villeneuve-d’Ascq Nord, a, semble-t-il, failli avaler son petit-déjeuner de travers en lisant ces lignes : « Par pitié, ne nous enterrez pas vivants ! À l’heure actuelle, la disparition du conseil général n’est pas encore actée. La réforme territoriale de 2010 maintient en effet le Département en tant que collectivité territoriale. Elle ne laisse qu’une possibilité de regroupement Départements-Région aux assemblées locales.

Il est vrai que la création du conseil territorial devait être le premier pas vers la suppression du Département. Mais la mesure a été rejetée par la majorité de gauche du Sénat le 16 novembre 2011. Jusqu’ici, le conseil général-Département est sauf !

Seul le projet de l’UMP pour 2012 prévoit encore la fusion Départements-Région. Il ne s’appliquera que si le président Sarkozy est réélu. Pour l’instant, c’est plutôt mal parti !

François Hollande propose quant à lui de donner plus d’autonomie aux communes, Départements etRégions en contrepartie d’une plus grande responsabilité. Il prévoit le renforcement des collectivités locales et non leur suppression. Le conseil général peut avoir un bel avenir devant lui. » À suivre le 6 mai.

Communiqué paru dans Voix du Nord
Vendredi 10 février 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *