Période hivernale : le Département du Nord mobilisé pour assurer la sécurité sur notre réseau routier

J’étais dans la nuit de vendredi à samedi à Worhmout avec le Président Patrick Kanner pour rendre visite aux agents départementaux : 365 d’entre eux sont mobilisés en service hivernal sur les routes nordistes.

DM PK 19.01.2013

 

Chaque année, le Département du Nord doit s’organiser pour faire face aux intempéries et garantir de bonnes conditions de circulation aux automobilistes.

Un système d’astreinte est ainsi mis en place par arrondissement jusqu’au 18 mars 2013 pour surveiller le réseau et, si nécessaire, permettre l’intervention rapide des machines de salage et de déneigement, comme ce weekend.

L’équipe de 365 agents est bien sûr opérationnelle 24h /24.

Evidemment, toutes les routes départementales ne peuvent être traitées de la même manière et dans les mêmes délais. Le Département du Nord a dû fixer 4 niveaux d’intervention prioritaires :

– un premier niveau de 200 km de voies à fort traffic et aux caractéristiques autoroutières qui fait l’objet d’un service continu,

-un deuxième et un troisième niveau d’environ 3 500 km en intervention de salage qui doit être traité pour 7h le matin afin de sécuriser les parcours domicile-travail et les ramassages scolaires,

– un quatrième niveau qui comprend le reste du réseau.

 DM PK 18.01.2013

 

Les moyens mis en oeuvre sont assez conséquents.

Pour anticiper les événements climatiques, un système d’informations météorologiques complet est en place avec, notamment, un site de prévisions permettant la consultation d’images radar et satellite en temps réel et un réseau de 10 stations météorologiques qui détectent les points sensibles dans le département.

Dès que les premières prévisions sont tombées, une flotte d’une trentaine de camions équipés interviennent pour saler et déneiger les routes.

Un stock de sel de 15 000 tonnes est disponible constamment, réparti sur une trentaine de bases de dépôt. Deux stations de fabrication de saumure (solution saturée de sel dans l’eau) permettent de traiter les chaussées équipées d’enrobés drainants.

Les interventions de viabilité hivernale assurées par le Département du Nord ont un coût : en 2010-2011, 5 millions d’euros ont été dépensés.

Les moyens déployés sont effectivement importants pour la sécurité des Nordistes. Mais rien ne peut remplacer la vigilance des usagers de la route, particulièrement en période hivernale : prudence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *