Première convention des Départements de France : le discours rassurant du Premier ministre

Avec Patrick Kanner et Claudy Lebreton à la première convention des Départements de France.
Avec Patrick Kanner et Claudy Lebreton à la première convention des Départements de France.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est venu vendredi  s’adresser aux représentants des Conseils généraux réunis à Lille : une prestation attendue qui n’a pas déçu les quelques centaines d’élus présents à l’occasion de la première convention des Départements de France.

D’abord, parce que le Premier ministre a clairement réaffirmé que les Départements étaient des acteurs essentiels de la décentralisation : « Ne comptez pas sur mon gouvernement pour prêcher la suppression des Départements… ils ne doivent pas se sentir menacés, ni financièrement, ni politiquement. » a-t-il déclaré.

Ensuite, parce que le Premier ministre a reconnu l’exigence de solidarité nationale pour les Départements qui assument le financement des principales allocations universelles : l’APA, le RSA et la PCH. Un fonds d’aide de 830 millions d’euros sera mis en place.

« Jamais les départements n’ont été autant pris en considération par le gouvernement et jamais ils n’ont été autant aidés financièrement depuis plusieurs années » a conclu le Premier ministre ; une réalité que feignent d’ignorer les élus d’opposition…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *