Archives pour l'étiquette Audrey Linkenheld

Inauguration de la Crèche Charivari

J’ai participé vendredi dernier à l’inauguration de la crèche parentale Charivari qui a bénéficié d’un beau rafraîchissement.

10389603_1049746341725427_1986628476109799233_nOuverte depuis 1984, cette crèche associative accueille 16 enfants sur le quartier du Château à Villeneuve d’Ascq (57 rue des Chercheurs).

Un exemple de coopération et de partenariat entre les familles qui animent la structure, Lille Métropole Habitat qui l’héberge, le soutien financier de la ville de Villeneuve d’Ascq et de la Caisse d’Allocation Familiale. Sans compter sur le coup de pouce financier d’Audrey Linkenheld, notre Députée,  pour la rénovation de la structure grâce à sa réserve parlementaire.

11987104_1049746288392099_8705081992556220105_nUne crèche que la ville aide de manière importante, et qui vient, en dehors des crèches d’entreprises, compléter le dispositif Villeneuvois important de structures de petite enfance.

Rendez-vous est pris, pour la prochaine inauguration d’une nouvelle crèche en partenariat avec l’Université Lille et dont nous connaissons déjà le nom :  » les Astronomes » !

RENCONTRE CITOYENNE AVEC AUDREY LINKENHELD

Comme chaque année depuis 2012, Audrey LINKENHELD rend compte chaque année de son activité de députée  en organisant des rencontres citoyennes dans chacune des communes de la 2ème circonscription.

IMG_2595-1Ce week-end, nous avons profité des braderies sur la ville et notamment celle du quartier Poste pour sensibiliser nos concitoyens à cette démarche de transparence.

Expliquer les enjeux des politiques menées nationalement et les lois votées, voilà une belle manière de faire de la politique. 

A Villeneuve d’Ascq, nous vous donnons rendez-vous le jeudi 18 juin à 18h30 à la salle Marianne – Place de la République. 

LA PAROLE EST A VOUS !

Canton de Villeneuve d’Ascq : retour sur notre grand Meeting avec Gérard Caudron et Martine Aubry

Vous étiez plus de 200 ce jeudi soir pour soutenir notre candidature avec Françoise Martin aux élections départementales sur le canton de Villeneuve d’Ascq. Nous vous en remercions très chaleureusement !

Un grand merci également à ceux qui nous ont fait le plaisir et l’amitié de venir manifester leur soutien : Gérard Caudron, Martine Aubry, Yvan Renar, ancien sénateur communiste, Audrey Linkenheld, notre Députée, Gilles Pargneaux, notre Député européen…

Je vous invite à revivre cette belle soirée avec le reportage de Grand Lille TV ci-dessous et en cliquant sur le logo de La Voix du Nord.

Logo_La_Voix_du_Nord

Audrey Linkenheld : « Réguler pour mettre fin à la loi de la jungle sur le logement »

Audrey Linkenheld, notre députée de la deuxième circonscription nous fait partager dans La Voix du Nord son travail de rapporteure sur le projet de loi « ALUR » pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové.VDN VdA 26.09.2013

Source : lavoixdunord.fr

 

 

Le projet de loi Logement examiné par l’Assemblée nationale – communiqué d’Audrey Linkenheld, co-rapporteure du texte

Assemblée nationaleMardi 10 septembre, les députés ont effectué leur rentrée pour discuter le texte du projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové. Voici le communiqué de la députée de la deuxième circonscription du Nord, très engagée sur la question du logement.


Hier, mardi 10 septembre, a démarré à l’Assemblée nationale l’examen du projet de loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) dont Audrey Linkenheld est co-rapporteure.

Près de 1300 amendements ont été déposés par tous les groupes politiques. Leur examen dans l’Hémicycle viendra s’appuyer sur le rapport publié par Audrey Linkenheld début août, qui fait suite aux nombreuses heures de débat en Commission des affaires économiques, ainsi qu’à la centaine d’auditions des acteurs concernés qu’elle a menées en juin et juillet.

Lors de son discours introductif en discussion générale, Audrey Linkenheld a insisté sur les thèmes sur lesquels elle s’est tout particulièrement  investie dans le travail sur ce projet de loi : l’habitat participatif, l’habitat indigne, les attributions de logements sociaux, la modernisation des documents de planification et d’urbanisme, la régulation de l’implantation des « drives », la gouvernance du 1% logement, qui est d’ailleurs né à Roubaix, ou encore la gouvernance du monde HLM que nous aurons le plaisir d’accueillir à Lille à l’occasion du congrès de l’USH les 24 au 26 septembre.

Ces sujets viennent s’ajouter aux enjeux de l’encadrement des loyers et de la garantie universelle des loyers, deux autres axes forts de ce projet de loi.

« Ce texte répond à ce que beaucoup ont depuis longtemps réclamé, c’est-à-dire une vraie régulation pour le logement, parce que c’est un bien de première nécessité, et une vraie régulation pour l’urbanisme, parce que nos territoires sont notre bien commun. » a rappelé Audrey Linkenheld dans son intervention (ci-jointe).

Le débat reprend cet-après-midi et durera probablement jusqu’à vendredi dans la soirée. Audrey Linkenheld se tient à votre disposition pour échanger et répondre à vos questions sur le projet de loi d’ici à vendredi.

Amendements du Secrétariat Fédéral au Logement sur le Projet Présidentiel 2012

Fédération PS du Nord

Secrétariat Fédéral au Logement – Didier MANIER
Propositions complémentaires au projet socialiste 2012

 

I. Notre démarche

La crise du logement se fait ressentir partout en France et en particulier dans la région Nord Pas de Calais qui concentre 10 % des demandes nationales en termes de logements sociaux et très sociaux.

En guise de réponse, le projet 2012 défend l’idée de « construire plus, construire social et construire durable ». Plusieurs priorités portent concrètement sur la problématique du logement :

12) Pour alléger la facture énergétique des Français, nous réinvestirons une partie des superprofits des groupes pétroliers dans des aides à l’isolation, le développement des énergies renouvelables et la mise en place de tarifs sociaux pour le gaz et l’électricité.

13) Pour stopper l’envolée des loyers, nous plafonnerons leur montant lors de la première location ou à la relocation, notamment dans les zones de spéculation immobilière.

14) Pour aider les jeunes adultes à se loger et à se soigner afin qu’ils réussissent leurs études, nous créerons une allocation d’étude sous condition de ressources.

Il faut également faire référence aux travaux du Forum des idées sur la ville du XXIème siècle, à l’Appel pour une autre politique du logement et au texte de la convention pour l’égalité réelle qui ont alimenté la réflexion du Parti sur le logement.

Lors de la réunion du groupe de travail le 2 mars 2011 en présence de René Vandierendonck, Audrey Linkenheld et moi-même, plusieurs thématiques ont été abordées : la nécessité de mieux réguler le secteur du logement, d’aller plus loin dans la construction et la réhabilitation face aux insuffisances du dispositif de l’ANRU, les réponses à la précarité énergétique mais aussi le logement des jeunes et la lutte contre l’habitat indigne.

A partir des travaux du PS et de notre groupe de travail, nous avons donc formulé plusieurs propositions de nature à préciser ou compléter le projet 2012.

II. Nos propositions

1) Pour lutter contre la spéculation sur le prix du foncier, la plus-value réalisée par le propriétaire lorsqu’un terrain est déclaré constructible sera redistribuée à la collectivité.

2) Pour mettre fin à la rétention foncière, un terrain déclaré constructible devra obligatoirement être bâti dans les 5 ans.

3) Pour stopper le scandale des logements vides, la taxe sur les logements vacants, créée par la loi du 29 juillet 1998, doit être rendue plus forte et encore plus progressive.

4) Pour éviter les multiplications de petits et très petits logements dans certains quartiers de nos villes, nous voulons instaurer des servitudes de taille permettant aux familles de trouver une surface adaptée.

5) Pour répondre aux besoins des Français, nous nous engageons à construire 150 000 logements sociaux supplémentaires par an qui respectent la norme BBC de maîtrise des charges énergétiques.

6) Pour favoriser la mixité sociale, nous imposerons la règle des 3 tiers dans chaque projet de construction d’une certaine taille : 1/3 de logement social, 1/3 de logement en accession sociale à la propriété et 1/3 de logement libre.

7) Pour renforcer et accélérer la loi SRU, nous relèverons à 25 % le nombre de logements sociaux dans la ville. Les sanctions seront multipliées par 5 contre les communes qui ne respectent pas le quota. Toute nouvelle ouverture d’urbanisation sera interdite tant que des mesures correctrices ne seront pas prises.