Archives par mot-clé : bailleur social

Congrès HLM de Lyon : signature de la charte d’insertion inter-bailleurs pour favoriser le retour à l’emploi !

LYON 24.09.2014Au nom de LMH, j’ai signé la Charte d’insertion inter-bailleurs ce mercredi 25 septembre à l’occasion du congrès HLM de Lyon.

Notre objectif commun est de favoriser l’insertion professionnelle des personnes issues de nos quartiers et promouvoir l’emploi qualifiant et pérenne.

Le dispositif de la clause d’insertion est une réussite !

Pour la seule année 2013, les cinq organismes signataires ont généré 400 000 heures d’insertion soit 225 équivalents temps pleins : cette solution d’emploi doit à présent être généralisée.

La signature de cette charte de promotion de la clause d’insertion doit être un signal envoyé aux autres acteurs du logement social ainsi qu’à nos collectivités locales. Le Département du Nord est d’ores-et-déjà associé et prêt lui-aussi à mutualiser les clauses d’insertion incluses dans ses marchés !

La prévention par l’urbanisme. Partenord Habitat et la Gendarmerie Nationale signent une convention de coopération.

Didier Manier et le Colonel Régis Foher, Commandant du Groupement de Gendarmerie Départementale
Depuis plusieurs années, Partenord Habitat a mis en place une politique de prévention des incivilités dynamique avec des outils efficaces et innovants. En 2003, nous créons en interne un outil de recensement des incivilités utilisé avec les partenaires lors des réunions de Contrat Local de Sécurité. En 2005, l’observatoire des incivilités voit le jour sur internet. Il est adopté par l’Association Régionale des HLM qui le met à la disposition de l’ensemble des bailleurs en 2007. Une deuxième version plus conviviale, fonctionnelle et interactive est sortie en janvier 2008.

Parallèlement, Partenord Habitat a publié un guide pratique de traitement des incivilités, la vidéosurveillance a été installée sur 9 secteurs sensibles, une convention a été signée avec les Procureurs de la République afin de faciliter les dépôts de plainte auprès des services de police.

Côté chiffres, les résultats sont excellents. En 2004, Partenord Habitat a dépensé 199 945 € suite à 51 dégradations et sinistres volontaires. En 2008, le chiffre ne s’élève plus qu’à 29 588 € suite à 7 dégradations, soit une facture réduite de 85 % et des incivilités en baisse de 86 %.

L’idée d’une convention avec la Gendarmerie Nationale répond à une nécessité de proximité, de réactivité et d’efficacité dans le traitement des incivilités. La Gendarmerie Nationale intervient sur 214 communes où Partenord Habitat est présent. Cela représente 75 % de notre patrimoine.

La convention prévoit l’intervention rapide sur les faits d’incivilités, la médiation, la surveillance et la sécurisation des sites. Elle prévoit également de faciliter l’accès au dépôt de plainte et d’accompagner les collaborateurs de Partenord Habitat dans leur démarche en cas d’agression. Enfin, elle prévoit l’association des services de gendarmerie aux projets de renouvellement urbain et, chose inédite, l’intervention d’un référent pour sensibiliser le personnel de Partenord Habitat sur la prévention des incivilités par l’urbanisme.

Il s’agit de la première convention entre un bailleur social et la Gendarmerie Nationale dans le département du Nord. Elle répond à notre souci constant du mieux vivre ensemble au sein de nos résidences, de nos quartiers et de nos villes.