Archives pour l'étiquette bilan départemental

Département du Nord : notre bilan !

A l’occasion de la Séance Plénière du 3 novembre, j’ai pu revenir sur les grandes réalisations départementales du mandat 2011-2015.

Expliquer et partager le mandat que nous ont confié les Nordistes est la ligne de conduite que s’était fixée notre assemblée. Ainsi, nous avons  inauguré une nouvelle méthode de travail à travers  la mise en œuvre de la démocratie participative au Département du Nord. En 2012, les Ateliers citoyens ont rassemblé 1000 Nordistes sur le Projet Educatif Global Départemental ; en 2013, 1200 sur la mobilité pour tous et en 2014, 1700 personnes sur la thématique du bien vieillir. Le Département est désormais à la pointe de la concertation !

Nous avons profondément rénové la gouvernance départementale avec : l’organisation chaque année d’un Débat d’Orientation Politique pour  fixer de nouvelles priorités, la convention 59/62 pour rapprocher les deux départements du Nord et du Pas-de-Calais, le nouveau dialogue avec les territoires à travers les contrats d’aménagement et de développement durable ou encore les rencontres des trois exécutifs régionaux.

Le Département est devenu une grande collectivité de projet et d’innovations au service d’un Nord fort et solidaire.

Le Nord fort que nous avons impulsé est un Nord bâtisseur. Nous avons réalisé des investissements considérables en matière d’infrastructures dans tous les territoires avec des opérations emblématiques comme le contournement de Pont-à-Marcq, du Cateau-Cambrésis ou Borres-Pradelles. Nous avons également débloqué des investissements remarquables en matière de collèges : depuis 2011, huit nouveaux collèges ont été inaugurés. Nous avons encore investi au service des communes nordistes : 454 opérations ont été financées au titre du Fonds Départemental pour l’Aménagement du Nord (volet local) pour un montant de plus de 48 millions d’euros. L’impact de l’investissement n’est pas négligeable : un million d’euros investi représente 10 emplois créés, durables et non délocalisables !

Le Nord fort que nous avons voulu construire est un Nord éco-responsable. C’est ainsi que le Département a travaillé sur des technologies de pointe, exemplaires en matière d’économie d’énergie à l’image du nouveau magasin ultra-moderne des Archives départementales, l’un des tous premiers bâtiments à énergie positive de la région !

Le Nord fort que nous avons souhaité bâtir est un Nord attractif. Pour cela, des partenariats d’excellence ont été signés avec de grands acteurs culturels mais aussi des clubs sportifs de première catégorie qui contribuent à l’image positive de notre département !

Le Nord fort que nous défendons est un Nord qui prépare l’avenir de sa jeunesse. En plus des moyens injectés pour la reconstruction, la réhabilitation et l’entretien des les collèges, nous avons maintenu l’ensemble de nos politiques volontaristes pour les collégiens et leur famille (gratuité du transport scolaire, aides à la demi-pension, bourses départementales, etc). Nous avons même innové avec la mise en place du Projet Educatif Global Départemental, le premier du genre au plan national !

Le Nord fort que nous avons imaginé est un Nord créateur d’emplois. Depuis 2011, le Département a mis en place une politique tournée vers l’activité économique avec de nombreux outils : les structures d’accompagnement, les ruches, les clauses sociales qui ont permis de proposer 250 000 heures de travail aux Nordistes en 2013 sur les chantiers départementaux !

Avec le poumon de l’activité économique, nous avons mis le social au coeur de notre action. L’idée d’un Nord fort n’a jamais été séparée de l’idée d’un Nord solidaire. Les deux sont liés. Il ne peut y avoir de société solide et prospère sans lutte contre les inégalités. Un Nord solidaire, c’est un Nord qui accompagne chacun dans un parcours d’insertion adapté. C’est un Nord qui porte l’exigence d’égalité réelle pour les personnes en situation de handicap. C’est une collectivité qui prend soin de l’enfance et qui combat toutes les exclusions.

Aujourd’hui, nous devons continuer d’agir pour un Nord ambitieux et innovant. Il faut poursuivre nos réflexions dans les domaines de l’agriculture et du développement rural, de la solidarité entre les territoires, d’environnement et de transition énergétique, de tourisme, d’Economie Sociale et Solidaire.

Le Nord doit continuer à faire preuve de volontarisme en matière de grands projets structurants à l’image du Canal Seine Nord, porteur d’emplois et d’espoir !

Continuons le travail pour un Nord fort et solidaire !