Archives par mot-clé : Canal Seine-Nord-Europe

Inauguration du terminal à conteneurs de Bruay sur l’Escaut, essor économique et logistique pour le Grand Hainaut

Avec l’inauguration du Terminal à conteneurs de Bruay-sur-l’Escaut, c’est l’économie et l’aménagement de tout un territoire, le Grand Hainaut, qui sont mis à l’honneur. En effet, Il répond à un besoin important au vu de l’activité industrielle du territoire du Hainaut (qui représente 40% de l’activité globale) mais aussi à un impératif de développement durable des territoires et de respect de l’environnement. Cette activité industrielle implique des flux importants autant à l’import qu’à l’export pour ce qui concerne les matières premières comme les produits finis.

Un des éléments d’attractivité économique de ce territoire sera ce terminal inauguré aujourd’hui. Il favorisera l’essor économique et logistique du Grand Hainaut tout en structurant les flux de marchandises sur l’Escaut.

 Après avoir accompagné les nécessaires reconversions industrielles, les collectivités locales doivent aujourd’hui s’efforcer d’anticiper sur les mutations économiques et sociales. Or, ce projet est complémentaire des plateformes qui seront développées dans le cadre du creusement du Canal Seine Nord Europe. 

Le Département, acteur de la solidarité territoriale, a accompagné financièrement la réalisation de cet équipement par une subvention de 881 386 euros conformément à son choix politique de participer à un aménagement équilibré des territoires.

Il est légitime pour le Département d’aider les communes et intercommunalités du Nord à faire émerger les projets d’équipements qu’ils jugent bons pour leur population, pour l’attractivité et la vitalité économique de leur territoire.

Canal Seine-Nord-Europe : « la balle est dans le camp du Gouvernement »

hemicycle_h_petit
Le Canal Seine-Nord-Europe était à l’ordre du jour de la séance du 19 décembre 2013 au Département du Nord. Pour Didier Manier, après la remise du rapport Pauvros sur la reconfiguration du projet, « la balle est dans le camp du Gouvernement ».

Je suis intervenu ce jeudi matin en séance publique au Département du Nord après la présentation du rapport Pauvros sur le Canal Seine-Nord-Europe.

A cette occasion, j’ai pu féliciter le travail de reconfiguration technique et financière effectué. Seine-Nord-Europe a considérablement évolué. Il est sorti de l’impasse par rapport au projet du précédent Gouvernement.

Dans sa nouvelle version, le coût du Canal Seine-Nord-Europe a baissé de 40% et le projet peut aujourd’hui prétendre à un financement européen à hauteur de 40%. Le projet actuel est réaliste. Tous les feux sont au vert.

Aujourd’hui, la balle est dans le camp du Gouvernement qui va prendre la décision finale.

Il faut rappeler que les perspectives liées au Canal sont prometteuses :

– au niveau économique, la création de 10 à 13 000 emplois durant le chantier et 50 000 emplois à horizon 2050 ;

– en matière de transition énergétique : pour une péniche de 1 500 tonnes, c’est4 fois moins de CO2 par tonne transporté comparativement à un poids lourd.

– enfin, le Canal Seine-Nord-Europe est l’un des cinq projets stratégiques du nouveau mécanisme d’interconnexion reconnu par l’Europe.

Le projet de Canal Seine-Nord-Europe doit se réaliser. Il est essentiel pour l’avenir de la région et de notre Département du Nord !