Archives par mot-clé : collèges

Bonne rentrée à tous les collégiens du Nord !

Cette semaine, plus de 95 000 collégiens vont faire leur rentrée dans l’un des 201 collèges bâti ou réhabilité par le Département du Nord : je leur souhaite tous mes vœux de réussite pour cette nouvelle année scolaire !

Ces dernières années, nous avons fait des efforts particulièrement volontaristes pour la politique de l’éducation et des collèges. Entre 2011 et 2015, le Nord a pu se hisser à la troisième place des Départements français qui investissent le plus en la matière.

Nous avons construit des établissements exemplaires sur le plan des économies d’énergies, accessibles aux personnes en situation de handicap et dotés des meilleures technologies du numérique. Mais nous avons également proposé aux communautés éducatives des collèges des moyens pédagogiques supplémentaires à l’image du Projet Educatif Global Départemental.

Témoin de notre ambition éducative, le collège de Moulins ouvre ses portes à Lille cette année. Il accueille, dans un quartier prioritaire, le Concert d’Astrée, formation musicale d’excellence et de renommée mondiale. Son installation est une véritable chance pour la mixité sociale, l’ouverture culturelle et la réussite de tous les collégiens au sein de l’établissement. A Villeneuve d’Ascq, nous avons eu la chance de bénéficier de l’implantation du très beau collège Simone de Beauvoir dans le quartier du Pont de Bois.

Malheureusement, en cette rentrée scolaire, de nombreuses politiques volontaristes se retrouvent contestés par la nouvelle majorité départementale de droite. Le Projet Educatif Global Départemental, le Pass’Sport et le Chéquier jeunes en Nord sont remis en cause tandis que des projets de reconstruction et de réhabilitation des collèges initiés par l’ancienne majorité départementale ont subi un coup d’arrêt brutal et sans concertation.

Les communautés éducatives peuvent compter sur notre vigilance.

Laïcité et valeurs de la République : l’éducation des collégiens est notre priorité commune !

Après les attentats du début du mois, des incidents se sont produits dans les collèges et les lycées. 200 faits ont été remontés au ministère de l’Education Nationale. Peut-être plus inquiétant, des théories du complot contestant la version officielle des événements ont été relayés sur les réseaux sociaux trouvant un écho important chez les jeunes : 1 sur 5 y serait sensible.

C’est la mission de l’école de désintoxiquer les têtes et d’apporter l’esprit critique aux citoyens de demain. C’est aussi à l’école qu’il revient d’inculquer les institutions et les valeurs de la République française dont la laïcité. La responsabilité de l’Education Nationale est fondamentale.

Hier, la ministre Najat Vallaud-Belkacem a mis en exergue l’importance de revoir la carte scolaire, d’améliorer la mixité dans les collèges et de travailler plus profondément sur l’enseignement civique ; en lien avec les collectivités locales.

Nous sommes engagés sur le sujet.

C’est en effet l’ensemble des services publics et des institutions démocratiques qui doivent se mobiliser pour défendre et transmettre notre conception de la citoyenneté : les collectivités locales ont elles-aussi un rôle important à jouer !

Ainsi, le Département du Nord a pu mettre en œuvre ces dernières années un outil volontariste et novateur, le Projet Educatif Global Départemental (PEGD). Il permet aujourd’hui à 124 collèges de bénéficier de nouvelles méthodes – notamment celles de l’éducation populaire – et de moyens pédagogiques supplémentaires. Le PEGD forme les collégiens sur les thématiques de la lutte contre les discriminations et l’égalité entre les sexes. Il permet de développer la capacité de jugement des jeunes et leur ouverture sur le monde ou encore de rapprocher les familles de l’institution scolaire. Le PEGD vient renforcer la force de l’école dans la transmission des savoirs et des valeurs de la République.

Car c’est au collège – lieu éducatif qui rassemble encore la totalité d’une classe d’âge – que l’on peut enseigner et faire partager les idées de tolérance et de mieux vivre ensemble qui sont les nôtres. Comme le proclamait Ferdinand Buisson, « le triomphe de l’esprit laïque, c’est de réunir les enfants de toutes les églises pour leur faire commencer la vie dans une atmosphère de paix, de confiance et de sérénité » !

Département du Nord – Retour sur la Séance Plénière du lundi 20 octobre : dotations aux collèges publics, contrat de territoire de la métropole et développement durable

HEMICYCLE CG OCTOBRE 2014Les points principaux de cette Séance du 20 octobre au Conseil général du Nord concernait trois domaines :

– le fonctionnement des collèges publics,

– le contrat de territoire de la métropole lilloise,

– la mise en œuvre du développement durable au sein de la collectivité départementale.

En matière de fonctionnement des collèges, les élus départementaux ont choisi, à l’unanimité, de maintenir le montant de la dotation au même niveau qu’en 2013, soit 22,7 millions d’euros. Les moyens pédagogiques sont sanctuarisés !

Concernant le contrat de territoire métropolitain, les Conseillers généraux ont adopté le plan d’actions d’aménagement et de développement, véritable feuille de route des projets qui seront accompagnés par le Nord ces prochaines années.

En outre, deux rapports liés au développement durable ont été présentés à l’hémicycle : l’un sur le bilan des gaz à effet de serre et l’autre sur les avancées de la collectivité en termes « d’éco-responsabilité ».

J’ai également eu l’occasion de répondre à une question d’actualité sur le projet emblématique du Canal Seine Nord Europe dont le lancement vient d’être annoncé par le Premier ministre : il s’agit d’un projet porteur en termes de développement économique et d’emploi !

Enfin, j’ai pu annoncer que le Nord était candidat à l’expérimentation de la Garantie Jeunes en 2015.  Lancé en 2013 dans le cadre du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le dispositif (financé par l’État avec l’appui de fonds européens) concerne les 18-25 ans en situation de précarité, sans emploi et sans formation. Les bénéficiaires s’engagent avec leur Mission locale dans un parcours d’insertion  en échange d’une allocation et d’un logement.

 

Nouvelle politique éducative départementale

La Séance Plénière du Conseil Général du Nord du lundi 5 mai portait sur la nouvelle politique éducative départementale et la mise en place du Fonds Départemental d’Appui aux Projets Educatifs. Je suis intervenu pour défendre les ambitions des élus socialistes pour les collèges du département. Il s’agit de rétablir un peu d’égalité quand le service public de l’Education Nationale subit autant les mauvais coups du gouvernement.

De nouvelles modalités d’interventions sont prévues, basées sur un appel à projets lancé chaque année auprès des collèges publics et privés du Nord. Les projets d’établissement seront financés par le Département.

Les priorités sont nombreuses : promouvoir le développement durable; sensibiliser à la santé, au sport, à la culture; favoriser le respect des autres et la citoyenneté; faciliter l’accès aux technologies de l’information et de la communication; prévenir le décrochage scolaire; mettre en réseau les écoles avec le collège du secteur; rapprocher le collège de l’enseignement supérieur et du monde de l’entreprise; favoriser la coopération entre les collèges; soutenir les internats; ouvrir les collèges sur leur quartier.

Les 102 établissements les plus difficiles du département recevront une enveloppe majorée. La subvention se chiffre à 12 euros par élève. Elle montera à 18 euros par élève dans les collèges prioritaires.

Les établissements pourront continuer de travailler avec les associations socio-éducatives en partenariat avec le Département du Nord. Il s’agit de donner aux enfants l’opportunité d’aimer l’école et de réussir leur parcours scolaire.

Retrouvez ici le texte intégral de mon intervention.