Archives pour l'étiquette département du nord

Jean-René Lecerf : Docteur Jekyll à Lille ou Mister Hyde au Département ?

La Voix du Nord du 23 septembre dernier se fait l’écho de la conférence de presse de rentrée de l’opposition lilloise emmenée par le Président du Conseil départemental, Jean-René Lecerf.

Dans cet entretien, nous sommes surpris de trouver Jean-René Lecerf en pourfendeur d’une démocratie participative qui « n’existe plus à Lille ».

Pourtant, c’est bien ce même Jean-René Lecerf qui a renoncé à toute ambition de participation au Département du Nord en supprimant à la fois les Ateliers citoyens, les Conseils cantonaux de concertation et les Comités d’usagers du réseau Arc en Ciel.

Des Comités d’usagers qui auraient pu, par exemple, être consulté à l’occasion de la suppression de 550 courses sur le réseau Arc en Ciel, de la suppression de la gratuité des transports pour les collégiens en zone urbaine ou encore pour l’augmentation du prix de certains titres de transports.

Mais cette différence d’appréciation procède certainement d’un simple oubli pour celui qui décerne dans les colonnes de la presse quotidienne régionale les bons points de l’ « éthique » en politique.

Vous savez, cette même éthique qui veut qu’on augmente la Taxe foncière de 25,7% une fois élu Président du Conseil départemental après avoir fait campagne sur l’absence d’augmentation des impôts.

En la matière, les Nordistes qui reçoivent en ce moment leur avis de Taxe foncière peuvent juger sur pièce.

Alors qui devons nous croire aujourd’hui de Jean-René Lecerf ? Docteur Jekyll à Lille ou Mister Hyde au Département ? Docteur Jekyll le candidat ou Mister Hyde le Président du Conseil départemental ?

nord-fort-solidaire.fr

Bonne rentrée à tous les collégiens du Nord !

Cette semaine, plus de 95 000 collégiens vont faire leur rentrée dans l’un des 201 collèges bâti ou réhabilité par le Département du Nord : je leur souhaite tous mes vœux de réussite pour cette nouvelle année scolaire !

Ces dernières années, nous avons fait des efforts particulièrement volontaristes pour la politique de l’éducation et des collèges. Entre 2011 et 2015, le Nord a pu se hisser à la troisième place des Départements français qui investissent le plus en la matière.

Nous avons construit des établissements exemplaires sur le plan des économies d’énergies, accessibles aux personnes en situation de handicap et dotés des meilleures technologies du numérique. Mais nous avons également proposé aux communautés éducatives des collèges des moyens pédagogiques supplémentaires à l’image du Projet Educatif Global Départemental.

Témoin de notre ambition éducative, le collège de Moulins ouvre ses portes à Lille cette année. Il accueille, dans un quartier prioritaire, le Concert d’Astrée, formation musicale d’excellence et de renommée mondiale. Son installation est une véritable chance pour la mixité sociale, l’ouverture culturelle et la réussite de tous les collégiens au sein de l’établissement. A Villeneuve d’Ascq, nous avons eu la chance de bénéficier de l’implantation du très beau collège Simone de Beauvoir dans le quartier du Pont de Bois.

Malheureusement, en cette rentrée scolaire, de nombreuses politiques volontaristes se retrouvent contestés par la nouvelle majorité départementale de droite. Le Projet Educatif Global Départemental, le Pass’Sport et le Chéquier jeunes en Nord sont remis en cause tandis que des projets de reconstruction et de réhabilitation des collèges initiés par l’ancienne majorité départementale ont subi un coup d’arrêt brutal et sans concertation.

Les communautés éducatives peuvent compter sur notre vigilance.

Mon édito dans le Magazine Le Nord : « ValJoly : l’avenir du site mérite une réflexion sérieuse ! »

La privatisation du ValJoly a été annoncée à la hussarde. La nouvelle Vice-Présidente en charge du tourisme et des associations a en effet déclaré dès le 10 avril à un grand quotidien régional : « la première économie importante qu’on peut faire au niveau du Département, (…) c’est de privatiser le ValJoly, qui est un gouffre financier. »

Le ValJoly est avant tout l’un des plus beaux sites naturels du Nord. Il est la porte d’entrée du tourisme vert régional. La station touristique, créée en 2008, accueille 400 000 visiteurs par an.

Le Département a investi 21 millions d’euros, les partenaires privés 23 millions d’euros. Ils ne sont pas absents du projet du ValJoly. Ils gèrent la résidence de tourisme, le centre équestre, le centre de bien-être, le parc aventure, le restaurant mais aussi les cinq commerces de la station !

Une privatisation pure et simple pourrait mettre en péril le devenir du site. La majorité départementale souhaite-t-elle vendre au plus offrant des hectares d’espaces naturels ? Va-t-elle choisir de brader un investissement économique créateur d’emplois ?

Des évolutions ont déjà été mises en œuvre pour le fonctionnement du ValJoly. Un travail de fond doit se poursuivre sur le développement et l’attractivité de la station touristique. Mais pour cela, les partenaires privés, les collaborateurs mais surtout les acteurs du territoire doivent être écoutés !

Elections départementales : mot de remerciements

Je souhaite remercier les électeurs nordistes qui se sont déplacés au 1er tour ainsi qu’au 2nd tour pour soutenir les candidats du rassemblement des forces de gauche, écologistes et de progrès.

Merci d’avoir validé notre bilan et d’avoir adhéré à notre projet !

Malheureusement, cela n’aura pas suffi pour conserver le département du Nord à gauche. Il bascule à droite comme 28 départements français. Au niveau national, la défaite est sévère.

Je suis tout particulièrement attentif à la percée du Front National en France et dans notre région du Nord Pas-de-Calais. Je me félicite qu’aucun candidat FN ne soit parvenu à gagner un canton ici, dans le Nord.

Dès dimanche soir, j’ai confié à la presse une première analyse des résultats. La Voix du Nord a repris mes propos dans son édition du lundi 30 mars :

« Nous n’avons été jugés ni sur notre travail ni sur notre projet. Les résultats montrent une sanction de l’action du gouvernement. Il va nous falloir analyser ces jours prochains les raisons de l’abstention d’une partie des électeurs de gauche et éviter de stigmatiser ceux qui ont voté pour le Front national mais plutôt comprendre pourquoi ils se jettent dans les bras de l’extrême droite. (…) Je regrette aussi la non-alliance de la gauche au premier tour et souhaite qu’on en tire des leçons. »

Au niveau départemental, régional et national, la gauche est à reconstruire : au travail !

Didier Manier

Président du Conseil général

Elections départementales – Mobilisés pour le second tour avec le rassemblement des forces de Gauche, écologistes et de progrès !

Dans le Nord, moins d’un électeur sur deux a voté dimanche à l’occasion du premier tour des élections départementales. Le taux de participation est de 46%, à peine meilleur qu’en 2011 alors que seule la moitié des cantons étaient renouvelables. Dans plusieurs cantons, l’abstention dépasse les 60% !

C’est un très mauvais résultat pour notre démocratie locale.

Le FN parvient à se maintenir dans 38 cantons sur 41.

Au second tour, il y aura 12 duels de la Gauche contre le FN, 2 duels de la Gauche contre l’UMP, et 22 duels UMP FN. Il y aura également 4 triangulaires.

Dans chacun des cantons, le second tour sera extrêmement serré. Le résultat n’est acquis pour personne. Il n’y a rien de joué à l’avance.

Dimanche 29 mars, mobilisez-vous !

Défendez nos valeurs républicaines ! Choisissez le Nord solidaire !

Votez pour le rassemblement de toutes les forces de Gauche, écologistes et de progrès !

Un nouveau piano pour l’Orchestre de Chambre de Villeneuve d’Ascq

J’ai eu le plaisir de remettre ce mardi soir à Monsieur Lafeuille et à l’Orchestre de Chambre de Villeneuve d’Ascq un piano.

Pour soutenir la pratique amateur, le Département du Nord dote d’instruments de musique les structures musicales. Chaque année, ce sont plus d’une centaine d’instruments qui sont ainsi offerts.

IMG_2080

Une manière de contribuer au développement de cette pratique culturelle très vivante dans le Nord. J’ai rappelé mon attachement à ce que la culture ne devienne pas une variable d’ajustement.

La culture, sous toutes ses formes, contribue à l’épanouissement des individus. Quand en plus la pratique musicale est collective, elle est source de lien culturel et social facilitant le vivre ensemble.

Et pour nous, spectateurs, un très bon moment de musique et de partage !

Inauguration de Simone de Beauvoir à Villeneuve d’Ascq : un collège d’exception pour le Pont de Bois !

J’ai inauguré jeudi dernier le nouveau collège Simone de Beauvoir au Pont de Bois qui vient d’être classé parmi les quartiers prioritaires de la nouvelle politique de la ville.

Réalisé par le Département du Nord, l’établissement peut accueillir 650 élèves en classes générales et 80 en enseignement adapté. Plus qu’un collège, il s’agit d’un véritable complexe éducatif avec :
– 18 salles d’enseignement général et 4 salles de SEGPA ;
– 2 classes pupitres ;
– un restaurant scolaire pour 450 couverts ;
– des locaux de vie scolaire, un centre de documentation, une salle culturelle, une salle d’activités sportives de 400m² au sein du collège avec mur d’escalade ainsi qu’un plateau sportif de 970m².

En outre, le collège a été bâti dans le respect des normes les plus contraignantes en termes d’économies d’énergie : le bâtiment atteint le niveau de performance des Bâtiments Basse Consommation !

Au total, l’établissement représente un investissement net de près de 25 millions d’euros de la collectivité départementale !

Bâtisseur de collèges, le Nord est également co-éducateur en lien avec la communauté éducative ainsi que les services de l’Education nationale.

Depuis le début du mandat en 2011, nous mobilisons des moyens conséquents pour l’éducation de l’ordre de 80 millions d’euros pour le fonctionnement des collèges, l’attribution d’aides sociales ou de moyens pédagogiques importants à l’image du Projet Educatif Global Départemental (PEGD).

J’ai le plaisir de constater que l’Education nationale partage aujourd’hui notre ambition éducative, avec la nouvelle politique d’éducation prioritaire dont va bénéficier Simone de Beauvoir dès 2015 : c’est une excellente nouvelle pour l’établissement !

Congrès de l’ADF : le Département a toujours un avenir !

FullSizeRender-2J’ai assisté ce matin au discours du Premier ministre à l’occasion du 84ème Congrès de l’Assemblée des Départements de France qui a lieu à Pau du 5 au 7 novembre. 

Devant les Présidents des Conseils départementaux, le chef du gouvernement a confirmé le virage de l’exécutif quant au devenir de la collectivité départementale, que ce soit avant ou après 2020 : « nous avons besoin de cet échelon intermédiaire, qui peut évoluer bien sûr, que sont les conseils généraux, qui ont des compétences de proximité, de solidarité tout à fait essentielles » a pu déclarer Manuel Valls.

Manuel Valls : « Nous avons besoin des Conseils départementaux. »

Entre les nouvelles grandes régions stratèges et le couple communes – intercommunalités, le Département représente la meilleure échelle pour assurer les solidarités sociales et territoriales. Le rôle des Conseils départementaux en matière de protection des populations les plus fragiles et d’aide aux communes va donc être préservé.

Je me félicite que le Premier ministre – avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger sur la réforme territoriale il y a une dizaine de jours à Matignon – ait ainsi choisi de prendre en compte les revendications légitimes des Départements de France.

Aujourd’hui, nous sommes prêts à clarifier les compétences de notre échelon départemental mais également à assumer de nouvelles responsabilités en termes d’ingénierie ou d’accès aux services publics sur l’ensemble des territoires.