Archives pour l'étiquette déplacements

Dans La Voix du Nord : « Transports-Quand les maires s’en vont défendre leur bout de route au Département »

photo-2Il est beau mon goudron, il est beau ! Le vice-président du conseil général en charge des transports, Didier Manier, rencontrait hier les maires de la métropole lilloise pour un point sur les travaux du réseau routier départemental. L’occasion pour les élus de défendre leur bout de route… voire leur piste cyclable.

« J’ai un nid-de-poule devant ma mairie ! » Ce cri du coeur est celui d’Éric Durand. Le maire de Mouvaux est installé, au côté de nombre de ses pairs métropolitains, sous les lustres de l’hôtel du conseil général. Face à eux, Didier Manier, un vice-président du conseil général en pleine tournée des popotes des maires nordistes (on dit des «commissions d’arrondissement»).

Hier, il faisait étape dans l’arrondissement de Lille, soit grosso modo la communauté urbaine. Et les échanges avaient tout d’une discussion de marchands de tapis. De tapis d’enrobé, évidemment.

photo« Il faudrait un petit muret pour éviter les accidents », plaide tel édile. Tel autre réclame un enrobé neuf, « parce que ça ne sert à rien d’avoir de beaux trottoirs si la route reste en l’état ». Les uns après les autres, les maires tentent de se faufiler dans le plan routier départemental 2011-2015, qui fixe les travaux de voirie financés par le conseil général mais est sujet à des « actualisations » annuelles. En 2013, le contournement sud de la Chapelle-d’Armentières et les protections phoniques de l’échangeur de Babylone, à Villeneuve- d’Ascq, se sont ainsi glissés parmi les convives. Un effort de 12,3 millions d’euros de la part du conseil général, dont le plan 2011-2015 consacrait d’ores et déjà 176,3 millions d’investissements à l’arrondissement de Lille. Un budget dans lequel le chantier d’accessibilité au Grand Stade a pesé lourd, 24 millions d’euros. Mais pas au point de « dévitaliser nos capacités d’investissement », se défend Didier Manier, qui rappelle que le contournement de Valenciennes coûtera quatre fois plus cher.

Alors, les élus tentent leur chance. Michel Courouble, le premier magistrat d’Ennetières-en- Weppes, prend le micro pour plaider la création d’une « liaison douce (adaptée aux piétons et aux cyclistes) pour les enfants entre Ennetières et Englos ». « Bon, on l’inscrit en études et on démarre », tope Didier Manier. Le socialiste insiste: il est le vice-président aux transports, non à la seule voiture. « Il y a eu un changement psychologique, assure-t-il. On travaille sur des alternatives pour que les huit millions de déplacements quotidiens dans le Nord ne se résument pas à des gens seuls dans leur voiture. » Des « alternatives » comme le bus (pas dans la métropole, chasse gardée de Transpole), le covoiturage (via l’aménagement d’aires dédiées) ou le vélo. « Les trois quarts de nos interventions intègrent des aménagements cyclables, se félicite Didier Manier. Notre plan cyclable prévoit de multiplier par deux en dix ans les aménagements dans l’arrondissement de Lille. »

Hier, Didier Manier n’a pas fait que des heureux. Prenez Éric Durand. L’élu UMP pointe le piteux état des latérales du Grand Boulevard, « axe majeur et grand absent du plan routier ». Le Mouvallien ironise sur les «tours de passepasse» consistant à botter en touche vers une autre collectivité. Bingo : Didier Manier renvoie vers Lille Métropole Communauté urbaine, « qui a conduit une étude sur un réaménagement sans donner de suite ». Et tant pis si LMCU n’est théoriquement pas compétente sur des voies départementales. Joies du millefeuille administratif français… et dépit d’Éric Durand et de son nid-de-poule.

PAR SÉBASTIEN BERGÈS

Source : La Voix du Nord-édition métropole lilloise 22.10.2013

Objectif Mobilité Liberté 2030 : améliorer tous les modes de transport dans le Nord !

Réuni en Séance Plénière les 24 et 25 juin, le Conseil général a voté le schéma « Mobilité Liberté 2030 » : la nouvelle feuille de route du Département du Nord en matière de transport.

La démarche d’appel à projets engagée dès 2012 a permis d’accompagner l’élaboration du schéma (photo de la remise des prix).
La démarche d’appel à projets engagée dès 2012 a permis d’accompagner l’élaboration du schéma (photo de la remise des prix).

Dès le mois de février 2012, le Département a lancé un appel à projets « améliorer la mobilité de tous les Nordistes » afin de tester de nouvelles solutions en matière de transport. Ce fut une réussite, 20 projets ont été retenus parmi lesquels :  la création d’un transport à la demande dans le Solesmois et le Catésis Caudrésis, la mise en place d’un micro-crédit pour permettre la locaiton ou l’achat d’un moyen de transport par l’association l’ADIE ou la création d’une ligne express Dunkerque Saint-Omer sur le réseau Arc en Ciel.

Du mois de mars au mois d’avril, les Ateliers citoyens organisés sur la mobilité dans l’ensemble du Département du Nord ont permis de cerner les priorités des Nordistes avec plus de 1000 participants et 300 contributions. Les principales thématiques sont le renforcement de l’intermodalité et de l’information multimodale, la problématique des transports en milieu rural : transport à la demande et milieu urbain/milieu rural, l’accès aux transports en commun : accessibilité psychologique et financière et accessibilité physique, les nouvelles mobilités : réduire la dépendance voiture, l’éducation à mobilité durable et moyen de transports écologiques.

La mobilité a été retenue comme thématique des Ateliers citoyens afin que les Nordistes puissent enrichir le schéma départemental de mobilité.
La mobilité a été retenue comme thématique des Ateliers citoyens en 2013 afin que les Nordistes puissent participer et enrichir le nouveau schéma (photo du Forum de synthèse à Lille).

Les enseignements tirés de la démocratie participative ont permis d’élaborer le nouveau schéma à partir des 3 objectifs liés aux thèmes les plus abordés :

– Une mobilité pour une liberté de déplacement,

– Un droit à la mobilité assuré pour tous,

– Une mobilité socialement responsable.

En se basant sur 5 principes d’action qui vont guider la construction et la conduite des politiques de mobilité :

-Ecoute des Nordistes

– Approche transversale

– Innovation

– Partenariat et intermodalité

– Développement durable

Le schéma Mobilité Liberté 2030 adopté en Séance Plénière du Conseil général du Nord le 25 juin 2013.
Le schéma Mobilité Liberté 2030 adopté en Séance Plénière du Conseil général du Nord le 25 juin 2013 (photo de l’hémicycle départemental).

Le schéma Mobilité Liberté 2030 se décline en 50 fiches actions qui seront progressivement déclinées en fiches opérationnelles. Parmi ces fiches, quelques unes peuvent être soulignées  :

– Cars à haut niveau de service sur bande d’arrêt d’urgence : Un travail est engagé concernant un car utilisant la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A23. Cet usage s’accompagnerait d’une redéfinition de l’offre de transport, tant dans l’organisation de la desserte (fréquence importante, cadencement des horaires, organisation des correspondances et des rabattements) que dans les services proposés (confort accru des véhicules, accessibilité, …).

– Transport à la demande (TAD) et structuration du réseau : des intercommunalités porteuses des projets et un Département initiateur, promoteur et cofinanceur. Cette action doit permettre de mieux répondre à la demande des territoires ruraux, tout en redéployant l’offre des cars du département. Il est proposé que cette action soit conduite en partenariat avec les communautés de communes.

– Nouvelle tarification très volontariste en particulier vers les jeunes et les bénéficiaires du RSA.

Mobilité : participez jeudi au Forum de synthèse des Ateliers citoyens à Lille !

Après les 300 contributions déposées sur le site internet jepartipe.lenord.fr et les sept Ateliers citoyens qui ont déjà rassemblé un peu plus de 1000 personnes dans les territoires, le Forum de synthèse viendra clôturer, jeudi à la salle des Fêtes de la Préfecture, la grande concertation organisée par le Conseil général du Nord sur la mobilité.

Comme indiqué par la Mission Démocratie Participative du Département, un travail participatif sera proposé aux participants. Il leur sera demandé notamment de définir parmi les idées présentées, lesquelles doivent être mises en œuvre à court terme (6 mois) / moyen terme (2 ans) / à long terme (+2 ans) et quelles idées méritent d’être rediscutées, retravaillées collectivement avant d’être mises en œuvre.

Rendez-vous jeudi ! Invitation Forum de synthèse Ateliers Citoyens sur la mobilité RECTO

 Cliquez sur l’image pour télécharger l’invitation.

Atelier citoyen sur la mobilité à Marly : une dernière concertation réussie dans le Valenciennois !

Les ateliers citoyens sur la mobilité se sont clôturés le 11 avril avec le dernier atelier à Marly pour l’arrondissement de Valenciennes.

Je vous donne rendez-vous le 16 mai à Lille pour la synthèse finale de nos travaux.

 

Pour accéder au compte-rendu de l’atelier sur le site internet de la Mission Démocratie participative au Département du Nord, cliquez ici.

 

 

 

 

6ème atelier citoyen à Caudry : les Cambrésiens présents au rendez-vous sur la mobilité organisé par le Département du Nord

 

Voici le compte-rendu de l’atelier sur le site internet de la Mission démocratie participative au Département du Nord : jeparticipe.lenord.fr.

 

 

 

 

Remise des prix de l’appel à projets « mobilité » au Département du Nord : 20 projets innovants récompensés !

DM CG 02.04.2013 bisHier après-midi, j’ai remis officiellement les récompenses aux 20 projets pour une mobilité durable sélectionnés par le Département du Nord.

L’appel à projets avait été lancé au mois de mai 2012. Il s’adressait aux collectivités locales, aux entreprises, aux associations qui travaillent pour améliorer nos déplacements quotidiens. Les thématiques étaient larges :  faciliter l’accès aux équipements économiques,  mettre en place des plateformes d’échange, développer le covoiturage, renforcer les modes doux et les pistes cyclables ou encore améliorer la DM CG 02.04.2013sécurité des Nordistes dans tous leurs modes de déplacement.

55 projets ont été déposés en septembre 2012 auprès du Département du Nord. Le comité de sélection en a retenu 20 qui seront accompagnés et financés. Ils concernent l’ensemble du territoire et sont très diversifiés : voici la liste des 20 lauréats.

Avec Vincent Lannoo, Président de la commission "Transports et infrastructures" au Conseil général du Nord.
Avec Vincent Lannoo, Président de la commission « transports et infrastructures » au Conseil général du Nord.