Archives pour l'étiquette expulsion

Situation des Roms de Chateaubriand à Tourcoing

La Voix du Nord (édition de Tourcoing) du 05 septembre dernier consacre un article à la situation des Roms de Chateaubriand intitulé « Verts et PS réagissent enfin et réclament une solution locale pour les Roms ».

Quelques précisions méritent d’être apportées.

Il faut déjà rappeler que dès 2012, le Département du Nord a agit en conscience en obtenant une première procédure d’expulsion qui n’a jamais été appliquée par le Préfet.

En tant que Président du Conseil général, constatant la dégradation des conditions de la vie quotidienne, j’ai de nouveau engagé une procédure d’expulsion devant le tribunal de grande instance de Lille en décembre 2014.

Il s’agissait pour le Département de prendre acte de la détérioration sévère des conditions sanitaires et de créer les conditions pour un véritable tour de table avec l’ensemble des acteurs permettant le relogement dans la dignité des personnes concernées.

C’est ce que prévoit la circulaire du 26 août 2012 relative « à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites » et que nous avons souhaité voir appliquer (http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/campements-illicites-cadre-action-pour-services-etat.html).

La procédure d’expulsion permet ainsi à chacun de prendre ses responsabilités. C’est le meilleur moyen pour aider les familles qui le souhaitent à se sédentariser et s’intégrer via un relogement à proximité afin de poursuivre la scolarisation des enfants.

C’est le discours en cohérence de la gauche et du PS, hier comme aujourd’hui, au niveau local comme au Département du Nord.

J’ajoute qu’à Lille Métropole Habitat (LMH) nous intégrons la problématique de sédentarisation avec par exemple la construction d’un immeuble de 11 logements à l’angle de la chaussée Galilée et de la rue de la Tossée comprenant un centre d’hébergement temporaire qui concernerait trois familles (http://www.lavoixdunord.fr/region/tourcoing-le-sort-des-roms-toujours-suspendu-a-une-ia26b58810n2668794).

Des sujets tels que celui-ci suscitent, légitimement, de vives émotions. Toutefois, pour proposer des solutions pérennes, humaines et efficientes, il faut savoir faire appel à la raison et au sang-froid.

Le courage en politique n’est pas toujours là où on le croit.

Une très bonne nouvelle pour la famille Vasilenko… enfin !

Madame Timofeeva-Vasilenko et ses deux enfants, Sofia et Vladislav, ont fui la Kalmoukie (ex URSS) et les persécutions. Ils sont arrivés en France en janvier 2008. C’est là que le parcours du combattant commence. La famille reçoit deux refus successifs à sa demande d’asile. Elle doit quitter le centre d’accueil de Sailly-lez-Lannoy où elle était hébergée.

La famille trouve refuge à Villeneuve d’Ascq. Les enfants sont scolarisés au collège Léon Blum. La maman, Madame Timofeeva, devient bénévole au Secours Populaire et aux Resto du Cœur. Ils trouvent, dans notre Ville, la tranquilité qu’ils n’ont pas connu en Kalmoukie.

Mais leur titre de circulation sur le territoire français expire le 9 février. Entretemps, la communauté éducative, les professeurs de Sofia et Vladislav et les parents d’élève ont pris la famille sous leur aile. Leurs parrains et marraines républicains se mobilisent pour décrocher un titre de séjour.

Après avoir reçu l’obligation de quitter le territoire français, Madame Timofeeva dépose une demande de titre de séjour vie privée et familiale à la préfecture. Je me suis joint au collectif de soutien pour appuyer la demande et suivre l’avancée du dossier.

La bonne nouvelle est arrivée hier. Le préfet vient d’accorder à la famille Timofeeva-Vasilenko une carte de séjour « à titre exceptionnel ». C’est un grand bonheur de voir la situation de la famille régularisée. Leur retour en Kalmoukie aurait été vécu par tous comme un abandon d’une extrême injustice.

La famille Timofeeva-Vasilenko pourra continuer de vivre à Villeneuve d’Ascq en toute sérénité. Les enfants pourront continuer d’aller à l’école. La maman pourra peut-être trouver un travail. Nous leur souhaitons beaucoup de réussite et de bonheur parmi nous !

Retrouvez ici l’article de la Voix du Nord qui annonce la bonne nouvelle.