Archives pour l'étiquette Fondation Abbé Pierre

Précarité énergétique et Ville durable : la table ronde de la Fondation Abbé Pierre

photo2J’étais l’invité d’une table ronde à l’Université Lille 2 sur la politique du logement organisée par le comité régional de la Fondation Abbé Pierre.

Le débat s’articulait autour de trois questions : la précarité énergétique, la ville durable et l’enjeu du logement dans la campagne des élections municipales.

J’ai tout d’abord souhaité souligner le rôle du Département du Nord dans la lutte contre la précarité énergétique alors que 28% de la population régionale éprouve les plus grandes difficultés à payer les factures de gaz ou d’électricité.

A travers la gestion du Fonds de Solidarité Logement (FSL), le Département vient en aide à plus de 7 000 familles par an. Depuis 2007, l’activité globale du FSL est en hausse de + 19%. C’est dire si le phénomène est grave !

Pour amplifier son action le Département va mettre en place une nouvelle aide pour mieux lutter contre la précarité énergétique dans le parc privé, problématique préoccupante dans le Nord.

photo1J’ai également pu évoquer l’importance du parc HLM et du logement social pour une ville durable.

Le parc HLM est souvent perçu comme un parc daté composé de grands ensembles immobiliers construits à la hâte, véritables passoires thermiques. Or, le secteur HLM est en réalité un pionnier dans les démarches d’économie d’énergie : le logement social affiche une consommation énergétique inférieure de 20% en moyenne à celle du secteur résidentiel national ! Les bailleurs sociaux vont presque toujours au delà de la réglementation imposée en anticipant les futures normes thermiques.

Enfin, le logement est l’un des enjeux de la campagne des élections municipales mais également de la campagne des élections européennes !

Les réformes nationales du logement peuvent avoir un impact positif dans nos communes, pour peu que les équipes municipales s’en saisissent !

Parmi les points positifs : le renforcement de la loi SRU, le taux réduit de TVA pour la construction neuve ainsi que les travaux de réhabilitation thermique, de nouvelles mesures pour lutter contre l’habitat indigne ou la modernisation des règles d’urbanisme.

Au niveau de l’Europe, les fonds FEDER sont un levier dans les opérations de construction de logements sociaux. Le Nord Pas-de-Calais a pu ainsi bénéficier de deux enveloppes de 20 millions d’euros chacune pour financer des chantiers de réhabilitation. L’Europe peut, elle aussi, être facteur de progrès pour le logement !