Archives pour l'étiquette haute qualité environnementale

Construction de 44 logements passifs : une première dans la région !

Première pierre du Vert Ebène à Lille

Je posais la première pierre des 44 futurs logements passifs, lundi, en présence de Martine AUBRY, Maire de Lille et d’Audrey LINKENHELD, Adjointe au Logement ; l’occasion de présenter cette opération inédite.

C’est dans le nouveau quartier du Bois Habité à Lille que Partenord Habitat construit la première résidence passive de la région.

Qu’est-ce qu’un logement passif ?

L’habitat passif caractérise un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse, voire entièrement compensée par les productions d’énergie internes.

Dans le cadre de l’Agenda 21, Partenord Habitat a multiplié les réalisation « très haute performance énergétique » ou « bâtiment basse consommation ». La construction de 44 nouveaux logements passifs traduit un nouvel engagement pour le développement durable.

Le Vert Ebène à Lille comptera 44 logements sociaux. Les loyers modérés garantiront la mixité sociale et générationnelle des habitants. 22 logements sont prévus en PLUS. 22 logements en PLS. Les familles pourront continuer de résider dans le centre ville. La maîtrise du coût des charges permettra de lutter contre la précarité énergétique. Les locataires feront des économies de charges significatives tout en profitant d’un cadre de vie et de confort optimal. 20 logements seront complètement adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, l’opération concilie qualité architecturale, performance énergétique et usage bénéfique à l’habitant. Atteindre le plus haut niveau de performance énergétique sans sacrifier la qualité architecturale est un défi. La construction en quinconce offrira de larges terrasses traversantes. Le cœur d’îlot bénéficiera de la lumière du jour. Noir, blanc, vert avec des terrasses végétalisées, le bâtiment se fondra dans le nouveau quartier urbain du Bois Habité.

Rendez-vous à la livraison ! Elle est prévue pour l’été 2012.

Bientôt trois nouvelles villas Partenord à Bray Dunes

Samedi dernier, j’étais à Bray-Dunes pour poser la première pierre de trois villas comprenant chacune dix logements ainsi que 23 garages.

Le projet s’inscrit dans la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE). De nombreux paramètres ont été pris en compte afin de limiter l’empreinte écologique des bâtiments mais aussi la facture énergétique des locataires. Ainsi, la consommation annuelle devrait être inférieure à 65 kW/m²/an, soit une économie de 44 % par rapport à la réglementation thermique de 2005.

Les critères HQE pour l’opération :
• La récupération de l’eau de pluie. L’eau ainsi stockée servira à alimenter les chasses d’eau des WC de chaque logement, ainsi que l’arrosage des espaces extérieurs.
• La production d’eau chaude sanitaire par l’énergie solaire (capteurs solaires thermiques installés sur les toitures versant sud)
• La production d’électricité par membrane photovoltaïque intégrée à la toiture injectée au réseau public.
• La limitation des déperditions grâce à l’utilisation de bardages extérieurs (briques monomur en béton cellulaire, vitrages peu émissifs, occultations de toutes les baies, désolidarisation des vérandas pour l’été ou l’hiver, mise en place d’isolant HQE, chaudière à haut rendement).
• L’accompagnement de chaque locataire à l’utilisation de ces nouvelles technologies pour une bonne appropriation du logement.
• La prise en compte des apports gratuits en privilégiant les orientations (1/6 de la surface habitable au sud), l’augmentation des surfaces vitrées (40% des baies au sud) et la création de véranda pour l’apport thermique d’intersaison.
• L’utilisation de matériaux naturels, pérennes et stables (briques, tuiles en terre cuite, bois certifié, peinture « écolabel ».
• Le confort visuel direct grâce à l’orientation, les apports de lumières et un traitement qualitatif des espaces verts.
• Une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux.
• Le confort acoustique grâce à l’utilisation de chapes phoniques.
• Utilisation de vitrages isolants, limitation des circulations périphériques privilégiant les liaisons douces (vélos, piétons, ordures ménagères), utilisation de sas adaptés.
• Le confort olfactif (poubelles extérieures enterrées, utilisation de peinture sans solvant, utilisation de la VMC double flux, surventilation des pièces de stockage, végétalisation soignée, colorée et odorante.
• Une charte « chantier vert » (limitation de la durée du chantier, tri sélectif des déchets au départ, propreté des zones de travail, adaptation des travaux aux cycles de vie du voisinage).

Il s’agit d’une opération en pointe sur le développement durable. Partenord Habitat n’oublie pas de s’engager également dans le domaine de l’insertion. Une clause sociale est intégrée à toutes les opérations en vue d’offrir une formation qualifiante à des personnes sans emploi.

Retrouvez ici l’article de la Voix du Nord sur la pose de la première pierre.