Archives pour l'étiquette infrastructures

Plan Routier Départemental : les élus ont fait le point sur les projets de l’Avesnois

HOUZ2568Vice-Président en charge des Transports et des infrastructures au Département du Nord, j’ai présidé mercredi 16 octobre la Commission d’arrondissement de l’Avesnois qui recueille l’avis des maires et priorise les projets du Plan Routier Départemental pour 2013-2015.  

Au titre des Projets Courants :
61 opérations sont inscrites au programme opérationnel des projets courants pour un montant total de 76,5 millions d’euros. Un programme d’études de 71 opérations est acté pour la préparation des années futures.

Au titre des Grands Projets :
3 opérations sont inscrites au programme opérationnel des grands projets pour un montant proche de 16 millions d’euros. 12 opérations sont au programme d’études.

Au titre des Ouvrages d’Art :
12 opérations dont le total est estimé à plus de 10,4 millions d’euros sont identifiées dans un programme pour la conservation du patrimoine des ouvrages d’art. Ce programme se voit compléter de 19 opérations en études.

HOUZ2581

Dans La Voix du Nord : « Transports, voirie : que fait le conseil général dans le secteur Pévèle-Mélantois ? »

COMMISSION ARONDISSEMENT TEMPLEMARS 07.10.2013Lundi, les élus du secteur Sud de la métropole étaient réunis à Templemars à l’invitation du conseil général. Didier Manier, vice-président en charge du transport et des infrastructures, entouré de plusieurs conseillers et techniciens, a évoqué divers sujets devant une soixantaine d’élus (maires, conseillers généraux, présidents d’intercommunalités). La réunion s’est tenue sans la presse, qui a eu droit à un petit résumé.

Parmi les informations destinées à montrer le volontarisme du Département en matière de transport, retenons : l’objectif de doubler la fréquentation du réseau de transports collectifs, de créer 2 000 km de voies cyclables et de favoriser l’intermodalité vélos/transports en commun, ou encore la réduction par deux du nombre de tués sur les routes départementales.

Nous sommes, en 2013, à mi-chemin du plan routier quinquennal. Dans le secteur Pévèle-Mélantois, 13 opérations ont été réalisées (aménagements de carrefour, créations de pistes cyclables, etc), pour un total de 34,18 M €.

Les travaux en cours (ou imminents) dans le secteur sont au nombre de quatre, pour un montant de 27,52 M €.

La déviation de Pont-à-Marcq (RD549), qui concerne aussi Ennevelin, Avelin et Mérignies, devrait être mise en service à l’été 2014 (coût : 20,75 M€) ; à Moncheaux, la mise en hors gel de la RD 120 a commencé le mois dernier et durera environ huit mois (coût : 2 M €) ; l’aménagement de la RD 952 pour la protection des champs, à Noyelles-lez-Seclin, Emmerin et Wattignies coûtera un peu plus de 4 M € ; enfin, à Bersée, le renforcement de la chaussée, complété par des aménagements de sécurité de la RD 30a, débuté en juillet, se termine et aura demandé une dépense plus faible, de 450 000 €.

Les opérations programmées en 2014-2015 sont au nombre de sept dans le secteur, pour un montant de 5,57 M € :

– Bersée, Mons-en-Pévèle, Mérignies, Pont-à-Marcq : une troisième phase (section Pont/Mérignies) est prévue pour la mise aux normes (largeur) et les aménagements cyclables sur la RD 917 (coût : 1 M €).

– Tourmignies : là aussi, des mises aux normes de la largeur, avec des aménagements pour la sécurité, sur la RD 54 (coût : 1,2 M €).

– Attiches, Seclin : travaux de sécurisation au hameau de Martinsart (RD 8), pour 300 000 €.

– Villeneuve d’Ascq : travaux à l’échangeur de Babylone pour l’accès au SDIS (RD 626- 6D) pour 1,5 M €.

– Mons-en-Baroeul, Lille et Villeneuve d’Ascq : continuité des aménagements de bandes cyclables sur la RD 14 (100 000 €).

– Baisieux : réaménagement de la voirie D 941 (850 000 €).

– Bouvines : construction d’un giratoire à l’intersection des routes départementales 94 et 955 (620 000 €).

Nous reviendrons bien sûr sur tous ces travaux au fur et à mesure de leur réalisation.

 

Source : La Voix du Nord – édition Mélantois

 

Objectif Mobilité Liberté 2030 : améliorer tous les modes de transport dans le Nord !

Réuni en Séance Plénière les 24 et 25 juin, le Conseil général a voté le schéma « Mobilité Liberté 2030 » : la nouvelle feuille de route du Département du Nord en matière de transport.

La démarche d’appel à projets engagée dès 2012 a permis d’accompagner l’élaboration du schéma (photo de la remise des prix).
La démarche d’appel à projets engagée dès 2012 a permis d’accompagner l’élaboration du schéma (photo de la remise des prix).

Dès le mois de février 2012, le Département a lancé un appel à projets « améliorer la mobilité de tous les Nordistes » afin de tester de nouvelles solutions en matière de transport. Ce fut une réussite, 20 projets ont été retenus parmi lesquels :  la création d’un transport à la demande dans le Solesmois et le Catésis Caudrésis, la mise en place d’un micro-crédit pour permettre la locaiton ou l’achat d’un moyen de transport par l’association l’ADIE ou la création d’une ligne express Dunkerque Saint-Omer sur le réseau Arc en Ciel.

Du mois de mars au mois d’avril, les Ateliers citoyens organisés sur la mobilité dans l’ensemble du Département du Nord ont permis de cerner les priorités des Nordistes avec plus de 1000 participants et 300 contributions. Les principales thématiques sont le renforcement de l’intermodalité et de l’information multimodale, la problématique des transports en milieu rural : transport à la demande et milieu urbain/milieu rural, l’accès aux transports en commun : accessibilité psychologique et financière et accessibilité physique, les nouvelles mobilités : réduire la dépendance voiture, l’éducation à mobilité durable et moyen de transports écologiques.

La mobilité a été retenue comme thématique des Ateliers citoyens afin que les Nordistes puissent enrichir le schéma départemental de mobilité.
La mobilité a été retenue comme thématique des Ateliers citoyens en 2013 afin que les Nordistes puissent participer et enrichir le nouveau schéma (photo du Forum de synthèse à Lille).

Les enseignements tirés de la démocratie participative ont permis d’élaborer le nouveau schéma à partir des 3 objectifs liés aux thèmes les plus abordés :

– Une mobilité pour une liberté de déplacement,

– Un droit à la mobilité assuré pour tous,

– Une mobilité socialement responsable.

En se basant sur 5 principes d’action qui vont guider la construction et la conduite des politiques de mobilité :

-Ecoute des Nordistes

– Approche transversale

– Innovation

– Partenariat et intermodalité

– Développement durable

Le schéma Mobilité Liberté 2030 adopté en Séance Plénière du Conseil général du Nord le 25 juin 2013.
Le schéma Mobilité Liberté 2030 adopté en Séance Plénière du Conseil général du Nord le 25 juin 2013 (photo de l’hémicycle départemental).

Le schéma Mobilité Liberté 2030 se décline en 50 fiches actions qui seront progressivement déclinées en fiches opérationnelles. Parmi ces fiches, quelques unes peuvent être soulignées  :

– Cars à haut niveau de service sur bande d’arrêt d’urgence : Un travail est engagé concernant un car utilisant la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A23. Cet usage s’accompagnerait d’une redéfinition de l’offre de transport, tant dans l’organisation de la desserte (fréquence importante, cadencement des horaires, organisation des correspondances et des rabattements) que dans les services proposés (confort accru des véhicules, accessibilité, …).

– Transport à la demande (TAD) et structuration du réseau : des intercommunalités porteuses des projets et un Département initiateur, promoteur et cofinanceur. Cette action doit permettre de mieux répondre à la demande des territoires ruraux, tout en redéployant l’offre des cars du département. Il est proposé que cette action soit conduite en partenariat avec les communautés de communes.

– Nouvelle tarification très volontariste en particulier vers les jeunes et les bénéficiaires du RSA.

Dans l’Observateur du Cambrésis : la visite de chantier « les Hauts de Gouzeaucourt »

1Afin d’accompagner le développement économique du sud-ouest du Cambrésis, le Département du Nord participe aux travaux d’aménagement du giratoire d’accès à la zone d’activités « les Hauts de Gouzeaucourt ».

 En effet, l’entreprise GESTAMP, l’équipementier automobile, va fortement augmenter sa surface de bâtiments en vue d’accroître son activité. Le développement de cette entreprise constitue donc un projet économique très important pour ce secteur. L’accès à l’entreprise GESTAMP se faisant par la RD 917, le Département du Nord a souhaité accompagner la Communauté de Communes de la Vacquerie dans la réalisation de travaux d’aménagement et dans la création d’un giratoire à l’intersection de la RD 917 et de la voie de desserte de la zone d’activités.

D’un budget de 3 640 000 euros (la participation du Département du Nord s’élève à 800 000 euros), ces travaux ont débuté en mai 2012 pour une durée d’un an. Ils vont notamment permettre d’améliorer la fluidité du trafic, de garantir de bonnes conditions de circulation à l’entrée de la commune, et de sécuriser la visibilité des automobilistes en garantissant un meilleur niveau d’éclairement.

Source : L’Observateur du Cambrésis – édition du jeudi 16 mai 2013

Mobilité : participez jeudi au Forum de synthèse des Ateliers citoyens à Lille !

Après les 300 contributions déposées sur le site internet jepartipe.lenord.fr et les sept Ateliers citoyens qui ont déjà rassemblé un peu plus de 1000 personnes dans les territoires, le Forum de synthèse viendra clôturer, jeudi à la salle des Fêtes de la Préfecture, la grande concertation organisée par le Conseil général du Nord sur la mobilité.

Comme indiqué par la Mission Démocratie Participative du Département, un travail participatif sera proposé aux participants. Il leur sera demandé notamment de définir parmi les idées présentées, lesquelles doivent être mises en œuvre à court terme (6 mois) / moyen terme (2 ans) / à long terme (+2 ans) et quelles idées méritent d’être rediscutées, retravaillées collectivement avant d’être mises en œuvre.

Rendez-vous jeudi ! Invitation Forum de synthèse Ateliers Citoyens sur la mobilité RECTO

 Cliquez sur l’image pour télécharger l’invitation.

A Cantin et Douai, le Département du Nord aménage nos routes

HOUZ3786Deux rendez-vous étaient programmés jeudi dans le département, plus précisément dans l’arrondissement du Douaisis avec l’inauguration du giratoire de la porte d’Arras sur la Route Départementale 650 à Douai et la signature de convention de déclassement de la RD 643 avec la commune de Cantin.

A Douai, l’opération figurait dans les priorités du Plan Routier Départemental. Elle comptait plusieurs objectifs : sécuriser l’entrée de la ville pour tous les usagers, assurer la continuité cyclable, améliorer le cadre de vie des riverains et, bien sûr, fluidifier le transit routier : entre 17 000 et 20 000 véhicules fréquentent quotidiennement la RD 650. Le carrefour tricolore a donc cédé la place à un véritable giratoire adapté au site pour un coût total de 2,3 millions d’euros. Les travaux se sont achevés au mois avril.

HOUZ3907A Cantin, le Département du Nord a signé avec le Maire le déclassement de l’ex RD 643 transférée au domaine communal après la réalisation d’un contournement de la ville inauguré par le Conseil général en juin 2011. Avant de revenir dans le patrimoine de Cantin, la voirie sera remise en état pour un montant total de 606 000 euros, ce qui permettra de requalifier cette route, favoriser les modes doux et améliorer le cadre de vie des habitants.

Pour ces deux projets dans les deux communes concernées, la qualité du travail des services départementaux a été unanimement saluée.

HOUZ3714

 

Première réunion de travail avec le Département du Pas-de-Calais

CG 59 62 1Première réunion d’échange, hier, avec mes homologues du Pas-de-Calais : les Vice-Présidents Jean-Claude Leroy et Hervé Poher ainsi qu’Alain Méquignon, en présence de Vincent Lannoo, Président de la commission transports et infrastructures au Département du Nord.

Au menu de la discussion : le référentiel « Route Durable », la question des clauses sociales d’insertion dans les contrats publics de transport, l’impact économique des dépenses d’investissement réalisées par les deux Départements ou encore la problématique du recyclage des déchets du BTP.

Cela nous a permis de prendre un peu d’avance sur le 4 juillet 2013, date à laquelle les deux Départements – Nord présidé par Patrick Kanner et Pas-de-Calais présidé par Dominique Dupilet – se retrouveront en séance commune pour s’inscrire durablement dans une logique de collaboration.