Archives pour l'étiquette MEL

Partenariat Lille Métropole Habitat – Lilas Autopartage : inauguration à Tourcoing de la première station métropolitaine pour véhicules électriques !

J’ai participé jeudi 28 avril à l’inauguration de la première station électrique métropolitaine Lilas Autopartage à Tourcoing associant LMH, la Métropole Européenne de Lille, la société Lilas Autopartage et EDF. 

Le système Lilas Autopartage de location de voitures en libre-service est en service depuis 2007. Il permet, en réservant sur Internet, de débloquer un véhicule dans la station de son choix. 12 villes sont membres du réseau.

Désormais, une nouvelle station est implantée à Tourcoing dans l’écoquartier de l’Union aux abords du siège de Lille Métropole Habitat. 

Originalité de la nouvelle station ? Elle propose la première voiture électrique du réseau d’autopartage.

LMH est engagé dans un partenariat avec Lilas Autopartage depuis 2012. Il s’agit d’une orientation stratégique de notre Plan de Déplacement d’Entreprise. Cela permet de faire passer le coût moyen d’utilisation d’un véhicule de 350 euros à 60 euros par mois.

L’implantation de cette nouvelle station aux pieds de LMH va permettre de continuer à développer ce mode de transport au sein de notre office .

« Les collectivités trouvent des solutions et prennent à bras le corps les préoccupations environnementales en matière de mobilité. »

La création de réseaux électriques intelligents de ce type, avec le déploiement de bornes électriques, est un pas en avant dans la transition énergétique et la recherche d’une croissance verte.

Contournement sud de La Chapelle : une réalisation routière exemplaire !

IMAGE 08.03.2015J’ai participé dimanche dernier à l’inauguration du contournement sud de La Chapelle d’Armentières en présence de Bernard Hazebroeck, Vice-Président de la Métropole Européenne de Lille et Maire d’Armentières, Bernard Coisne, Maire de La Chapelle et de Jean-François Legrand, Maire d’Houplines.

Le contournement est une réalisation routière exemplaire !

Sur le plan de la sécurité et de la fluidité du trafic routier, le nouveau contournement soulage la traversée d’agglomération en réduisant la circulation au cœur de la commune de La Chapelle d’Armentières. Il permet également la fermeture du passage à niveau de la rue Vigneron jugé comme le plus accidentogène du Nord.

Sur le plan du cadre de vie, le contournement permet pour les habitants du centre-ville de La Chapelle d’Armentières une réduction des nuisances liées à la pollution de l’air et à la pollution sonore. Par ailleurs, les riverains de la voie nouvelle, en particulier les résidents du lotissement du Parc, bénéficient d’un écran acoustique de protection. Il faut enfin noter que des aménagements paysagers ont été réalisés tout au long du contournement.

11035468_10203624793643596_4573031198391771591_nSur le plan du développement économique, le contournement participe à l’attractivité du territoire. Le parc d’activités d’Houplines bénéficie à présent d’une meilleure accessibilité, critère essentiel pour les investisseurs et les entreprises.

Sur le plan de la mobilité, le contournement est une opération globale qui a intégré l’ensemble des modes de transport avec, notamment, la création d’une piste cyclable et l’aménagement en 2015-2016 d’un passage inférieur au niveau du passage à niveau de la rue des Vignerons.

L’ensemble des exigences liées à la mobilité, l’environnement, au développement économique, au cadre de vie et à la sécurité routières ont été prises en compte et complétement intégrés dans le projet du contournement sud de La Chapelle d’Armentières. 

Enfin, l’opération n’a pas manqué d’associer largement les habitants du territoire, depuis la phase de conception jusqu’à la réalisation du contournement. Le chantier a reçu l’adhésion complète de la population.

D’un coût total de 23 millions d’euros, le contournement sud de La Chapelle d’Armentières a été réalisé en partenariat par le Département du Nord et la Métropole Européenne de Lille avec la participation de Réseau Ferré de France (RFF).