Archives par mot-clé : Nord Pas-de-Calais Picardie

Elections régionales : les élus de gauche mobilisés dans leur département !

Jeudi dernier, les représentants des groupes de gauche des Départements de l’Aisne, du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme se sont associés à l’occasion d’une conférence de presse pour alerter sur l’enjeu des élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

Après les défaites du Parti Socialiste aux élections municipales et départementales, il s’agit bien de conjurer l’adage qui dit « jamais deux sans trois ».

Les victoires de la droite dans l’Aisne, dans le Nord, dans l’Oise et dans la Somme – quatre des cinq départements de la nouvelle grande région Nord Pas-de-Calais Picardie – sont en grande partie liées à l’abstention des électeurs de gauche ; pour certains déçus par la politique gouvernementale.

Dans la campagne des régionales, comme lors des élections départementales, la petite musique « UMPS » se fait entendre…

Il faut y répondre avec clarté : NON, la droite et la gauche ce n’est pas pareil !

Dans le Nord par exemple, la droite détricote l’ensemble des politiques volontaristes qui avaient été mises en œuvre par la précédente majorité :

  • le Projet Educatif Global Départemental suspendu ;
  • le Pass’Sport et le Chéquier jeunes en Nord supprimés ;
  • la culture menacée avec la baisse des subventions aux associations locales, aux grandes scènes nationales ainsi qu’aux festivals nordistes ;
  • l’investissement public amputé : 100 millions d’euros de moins dès 2015 pour les travaux publics et l’emploi local ;
  • les politiques d’aménagement mises en sommeil ;
  • le service départemental d’incendie et de secours à la diète avec des conséquences sur la sécurité des Nordistes.

En termes de désengagements, la liste est longue…

NON, la droite et la gauche, ce n’est vraiment pas pareil !

Martelons ce message aux électeurs du Nord Pas-de-Calais Picardie : si elle est majoritaire, la droite fera au niveau régional la même politique d’austérité budgétaire et de casse du service public qu’au niveau départemental.

C’est pourquoi, l’union de la gauche est si importante. Avec l’union dans le Nord, la gauche aurait pu se maintenir dans 12 cantons supplémentaires au second tour des élections départementales. Unie, la gauche pouvait l’emporter. Il ne lui manquait que 6 cantons pour être majoritaire.

Il ne faut pas se tromper d’enjeu. Les 6 et 13 décembre, ce sont les élections régionales. Il s’agit de se prononcer sur un projet pour le Nord Pas de Calais Picardie mais surtout défendre nos valeurs de solidarité, de liberté et de fraternité !

Tous mobilisés !