Archives pour l'étiquette Partenord Habitat Maubeuge

Partenord Habitat Maubeuge : « Le foyer jeune Sangha (FJT) inauguré en grandes pompes »

PH Maubeuge 27.10.2013Des logements de qualité sont désormais proposés aux jeunes du territoire.

Erigé en 1969, le foyer de jeunes travailleurs Sangha se faisait vieillissant et ne répondait plus aux exigences d’une demande, de plus en plus grande, des jeunes en difficulté. En 2011, la CAF qui avait la gestion de ce bâtiment jusqu’en 2010, a cédé un terrain rue Géo André au nouveau gestionnaire : accueil et promotion. Sans attendre, ce dernier a mis en route la construction d’un foyer jeune répondant à toutes les normes qualitatives de notre époque. Ouvert depuis avril 2013, cette bâtisse d’exception a été inaugurée comme il se doit ce samedi devant une assemblée constituée de nombreux élus du territoire et des principaux acteurs de ce beau projet pour le plus grand bonheur de son directeur, Jean-Claude Dessenne.

Après une minutieuse visite de cet immeuble conçu sur trois étages, Rémi Pauvros, député maire et président de l’AMVS a tenu à saluer l’investissement de chacun dans  cette belle réalisation. Ce foyer jeune constitue un  fabuleux.tremplin pour la population des 16-30 ans qui  souhaite, malgré des difficultés, s’insérer dans la vie sociale ou professionnelle. C’est le cas de Sophie qui n’a pas hésité à ouvrir sa porte aux visiteurs pour dévoiler son petit nid de transition  « en attendant d’avoir un appartement avec mon compagnon » confie-t-elle.

Cette résidence vient également renforcer une demande de logement d’étudiants toujours plus nombreux sur le  territoire notamment avec l’ouverture récente du pôle universitaire dans la cité.  Pour ces derniers, le CROUSS  devrait  dans  un  avenir  proche proposer une cinquantaine de logements.  Aujourd’hui,  en  Sambre Avesnois, deux tiers des jeunes sont à la recherche d’un logement. Cette thématique vient juste après une  autre préoccupation de la  nouvelle génération : l’emploi.. Des efforts sont réalisés  pour combattre ces fléaux  mais il leste encore beaucoup à faire.  A Maubeuge, le PLH prévoit 1000 logements par an, de  quoi en contenter plus d’un.  Ce plan doit persister jusqu’en 2020 pour espérer tenir le cap. Les projets pour tenter de satisfaire une demande  de logement en constante évolution vont se multiplier notamment avec la réhabilitation de l’ancienne gendarmerie ou encore la réalisation de 12 logements au Shakespeare. « Par les Temps qui courent, il demeure nécessaire d’envoyer aux jeunes un message positif. On se doit de leur donner le droit au bonheur », ajoute  le député maire.  Le nouveau foyer jeune Sangha, à ce jour occupé à 75%,  propose 80 places dispatchées sur 70 logements de type 1, 1 prime et 1 bis.

Une architecture qui se veut bioclimatique. Soucieux de favoriser le « vivre ensemble », Didier Magnier, directeur de Partenord Habitat explique la  manière dont les espaces collectifs ont été requalifiés. Une salle commune avec cuisine, un espace de remise en  forme, un autre d’expression artistique ou encore une salle de repos dotée de jeux et d’une télévision sont autant d’équipements qui tendent à développer l’autonomie et l’esprit de jeunes parfois en manque de liens sociaux. Ces salles communes existent   aussi pour rappeler qu’avant d’être logement ce lieu n’en reste pas moins un foyer où prime une certaine vie en communauté.

Enfin, pour répondre aux exigences énergétiques actuelles, le bâtiment se veut de qualité THPE EnR (Très Haute Performance Energétique -Energie renouvelable) avec une consommation énergétique faible atteignant la classe B. Toujours dans la thématique écologique, l’architecture se veut bioclimatique apportant un équilibre parfait entre le climat, l’habitat et les occupants. Des surfaces végétalisées ont été créées sur les parkings et le toit améliorant la gestion des eaux pluviales et amenant un plus au niveau de l’isolation thermique. Pour couronner le tout, un système de production solaire fournit 60 % des besoins d’eau chaude sanitaire par le biais des énergies renouvelables. Une initiative d’insertion forte. Le président d’Accueil et Promotion peut être fier de ce nouveau bébé qui s’ancre dans la démarche humaniste visant à faire valoir la valeur de chaque homme, le leitmotiv de cette association. Au final, ce bijou écologique aura coûté  4.663.431  € financé par l’AMVS, l’Etat PLAI et Partenord Habitat. Une initiative d’insertion forte s’est ainsi réalisée en direction d’une population de jeunes de plus en plus en difficulté au vu de la conjoncture actuelle.

Le projet en quelques chiffres

– Total des dépenses : 4 663 431 €

– Recettes :    – Subvention de l’Etat PLAI : 326 440 €

– AMVS : 264058 €

 – Partenord Habitat : 4 072 933 €

 – Terrain vendu pour 1€ symbolique par la CAF

 – 17 entreprises sont intervenues sur ce projet

 – 70 logements composés de 12 types 1, 48 types 1 prime et 10 type 1 bis.

 – Plus d’1 jeune sur 2 est au chômage et est déscolarisé

         2/3 des jeunes sont à la recherche d’un logement

Chronologie

1966 : Naissance d’Accueil et Promotion dont le but est l’hébergement social, l’insertion et de loisirs.

1969 : Mise en service du foyer de jeunes travailleurs Sangha par la CAF

2010 : Reprise de la gestion du foyer par Accueil et Promotion

2011 : Début des travaux le 6 juin

2013 : Livraison de la résidence en avril

 

Source : La Sambre-édition du 31 octobre 2013