Archives pour l'étiquette Pas de Calais

Le Département du Nord, sera signataire du nouveau Contrat de Plan Etat Région 2015-2020

Plus que jamais, avec l’Etat et les Régions, les Départements ont l’ambition de conjuguer leurs forces, leurs investissements, leurs initiatives, au service du développement économique, de la création de richesse, et donc de l’emploi pour être à la fois efficient et efficace.

C’est pour cela que nous avons souhaité, pour cette nouvelle génération de contrats de plan, que le Département du Nord soit signataire.

 Lors du précédent Contrat de Plan Etat Région (CPER), le Département du Nord a investi 200 millions d’Euros. Malgré le contexte budgétaire contraint qui est le nôtre, nous faisons le choix de maintenir la même hauteur d’engagement financier pour la période 2015-2020.

 Les CPER contribuent à l’émergence d’une vision stratégique de développement partagée. Catalyseurs des investissements, issus notamment des opérateurs de l’Etat, ADEME, Programme d’Investissements d’Avenir, Nouveau Programme de rénovation urbaine, ils favorisent la mise en œuvre de projets structurants grâce à la mise en cohérence des politiques publiques sur les territoires.

 Pour répondre aux enjeux des six années qui viennent et préparer l’avenir, le nouveau dialogue étroit avec l’ensemble des collectivités locales permettra notamment de financer des projets de proximité au service de l’égalité des territoires.

Le Nord et le Pas-de-Calais : une coopération fructueuse au service des nordistes

Je suis très heureux d’avoir présidé, aux côtés de mon collègue Michel Dagbert, la 3ème convention 59/62, hier, à Arras. En introduction de cette séance commune, j’ai tenu à saluer nos prédécesseurs respectifs Dominique Dupilet et Patrick Kanner qui ont initié cette coopération renforcée entre nos deux départements.

Avec cette convention interdépartementale, nous inventons un nouveau modèle d’action publique qui corresponde à l’aspiration de nos concitoyens. A savoir, une plus grande efficacité des collectivités territoriales.

Alors qu’il y a quelques mois, certains s’interrogeaient sur le sens de notre travail dans une période où les départements étaient voués à disparaître, il me semble que le temps donne raison à notre opiniâtreté. En effet, lors de son discours au congrès de l’ADF le 7 novembre dernier, le Premier Ministre a rappelé que les départements étaient un échelon intermédiaire indispensable entre les régions et les communes. Notre rôle de collectivité de proximité est donc clairement reconnu et je m’en félicite.

Ce qui ne signifie évidemment pas que nous sommes contre des évolutions nécessaires en matière de clarification des compétences qui vont de paire avec de justes moyens pour mener nos missions. Je pense bien sûr à la compensation des AIS qui doit être révisée à la hausse, comme j’ai pu le dire récemment à Manuel Valls, sous peine de paralyser nos politiques publiques et spécialement nos investissements.

Toutefois, je suis optimiste et je crois que nous pouvons penser que le travail de coopération et de mutualisation que nous avons débuté en 2013 a tout son sens dans les dispositions à venir de la réforme territoriale en cours.

Cette 3ème convention 59/62, nous a permis de dresser un premier bilan des actions concrètes de rapprochement en matière de mobilité, logement, économie sociale et solidaire… Nous avons également posé le cadre de nos prochaines interventions communes.

Dans un contexte économique et social particulièrement difficile, une nouvelle fois, le Nord – Pas de Calais fait la démonstration qu’il est une terre d’innovation. Je m’en félicite et suis déterminé à poursuivre cette ère de coopération innovante et fructueuse au service de nos concitoyens.

Commémorations de la Grande Guerre : un Conseil Départemental des Jeunes engagé

J’ai eu le plaisir, ce mercredi, d’accueillir dans l’hémicycle du Département du Nord les conseillers départementaux juniors des CDJ du Pas-de-Calais, de l’Oise, de la Somme et, bien sûr, du Nord afin de mettre en valeur leur action commune dans le cadre de la commémoration de la Grande Guerre.

Les conseillers juniors du CDJ sont des témoins privilégiés de l’action départementale et du dynamisme du Nord. Par leurs rencontres, leurs échanges, leurs déplacements, ils sont devenus de véritables ambassadeurs du Nord. Je sais que nous partageons ainsi la même fierté pour notre Département.

La contribution aux commémorations de la Grande Guerre, dans le cadre d’un partenariat avec les départements de l’Oise, la Somme et le Pas-de-Calais, est essentielle à la fois pour le travail en commun de nos Départements mais aussi et surtout en vue de la mémoire de notre Histoire.

100 ans après le début de cette épreuve terrible inscrite dans notre histoire commune, nous n’avons pas oublié. Nous n’avons pas oublié les ravages physiques de ce conflit dans notre région, traduits bien plus tard par une expression éloquente : « l’enfer du Nord ». Nous n’oublions pas ce que nous devons à toutes ces vies sacrifiées pour défendre l’idéal de liberté et de paix.

Au nom du Conseil général, j’ai remercié tous les conseillers, mais aussi leur encadrement, pour leur engagement, leur mobilisation et l’ensemble du travail engagé en vue de cette commémoration.

Avec les élus, les parents, les membres acteurs de la communauté éducative au sens large, nous partageons les mêmes envies d’améliorer toujours plus les conditions de vie des jeunes dans leurs collèges comme dans l’ensemble de leur vie quotidienne.

Le travail dans un CDJ aiguise la curiosité, permet de cultiver des projets, et d’être, par l’esprit d’ouverture, de tolérance et de respect, des citoyens actifs, ambitieux et solidaires.