Archives pour l'étiquette transports et infrastructures

Séance Plénière au Département du Nord : les projets pour continuer d’améliorer la mobilité !

hemicycle_h_petitJe viens de présenter en Séance Plénière du Département plusieurs délibérations importantes dans le domaine des transports et des infrastructures. A chaque projet correspond une ou plusieurs priorités : améliorer la qualité des transports en commun, leur fréquence, leur rapidité, expérimenter et proposer de nouveaux services aux usagers, rendre plus équitables les tarifs des transports ou encore agir pour la sécurité routière.

Voici 4 nouveaux projets « mobilité » qui vont être mis en œuvre par le Département du Nord :

  • Création d’un service de location longue durée de vélos pliables

Pour la première fois dans la région et en France, ce service de location – traditionnellement proposé en secteur urbain – va être articulé sur un réseau interurbain, en l’occurrence le réseau Arc en Ciel. Les usagers de la carte Pass-Pass pourront désormais louer des vélos pour aller de chez eux jusqu’à la ligne de bus ou jusqu’à un pôle d’échange où ils pourront laisser leur bicyclette. L’activité est déployée dès ce printemps sur les périmètres 1 et 2 : Flandre et de la Pévèle-Mélantois. Les vélos seront loués au mois pour six euros, ou l’année complète pour 48 euros.

  • Lancement des études pour la ligne à haut niveau de service sur l’A23

Grant projet structurant, la ligne à haut niveau de service sur l’A23 est maintenant inscrite au programme d’études du Plan Routier Départemental pour un montant de 1,5 million d’euros. Il s’agit d’aménager la Bande d’Arrêt d’Urgence de l’autoroute A23 entre l’échangeur d’Orchies et les 4 Cantons, à l’entrée de la métropole lilloise, afin de permettre son utilisation en voie réservée par les lignes interurbaines en période de congestion, aux heures de pointe du matin.

  • Dématérialisation de la demande de transport scolaire pour la rentrée de septembre 2014/2015

Il s’agit de simplifier la procédure actuelle. La demande va pouvoir être remplie par les familles directement sur internet 24h/24 et 7j/7. Les parents pourront connaître la décision du Département en ligne via l’espace usager. Il n’y aura plus besoin de papier ou de pièce justificative ce qui représente un gain de temps.

  • Prise en charge des frais de déplacement des enfants qui relèvent de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE)

Le Département du Nord a mis en place de nombreux titres pour promouvoir la mobilité des jeunes Nordistes. Concernant les enfants qui relèvent de l’Aide Sociale à l’Enfance dont il est le responsable, le Département prend intégralement en charge leurs frais de déplacement.

Dans Voix du Nord-Villeneuve d’Ascq : Didier Manier présente les aménagements prévus par le Département du Nord sur le site de La Pilaterie.

Didier Manier, Vice-Président en charge des Transports et des infrastructures au Département du Nord a réuni ce lundi 3 février le premier Comité de Pilotage pour la sécurisation et l’aménagement cyclable de la rue Jean Jaurès (RD 14), précisément entre le giratoire Saint-Ghislain et le Grand Boulevard à Villeneuve d’Ascq, étendu rue du Professeur Perrin à Croix.

On se souvient qu’un accident dramatique s’était produit à La Pilaterie le 5 juillet dernier avec le décès d’un cycliste de 32 ans, renversé par un chauffard.

Depuis, un diagnostic du site a été réalisé et plusieurs options d’aménagements ont été présentées par les services du Département du Nord pour traiter prioritairement ce point noir de la métropole.

Retrouvez ici dans La Voix du Nord un compte-rendu du Comité de Pilotage.

Dans La Voix du Nord : à Trélon, le Conseil général du Nord construit un nouveau centre d’entretien routier

Coiffés du casque blanc de sécurité du travail, les élus, dont Didier Manier, le premier vice-président du conseil général du Nord en charge des transports et des infrastructures ; Jean-Luc Pérat, le conseiller général du canton ; et François Louvegnies, le maire, ont bravé le rideau de pluie et visité, jeudi après-midi, le chantier de reconstruction du centre d’entretien routier (CER) et de rénovation de la subdivision de Trélon de l’équipement.

Les élus ont pris bonne note de l’avancement des travaux du nouveau centre d’entretien routier (crédit photo La Voix du Nord).
Les élus ont pris bonne note de l’avancement des travaux du nouveau centre d’entretien routier (crédit photo La Voix du Nord).

Situé le long de la promenade de l’ancienne voie ferrée, « entre ville et campagne », non loin de la gare, ce chantier qui a débuté en juin répond à un double enjeu tant au niveau de son intégration dans son environnement avec une architecture organisée qu’au niveau énergétique avec des efforts consentis sur des problématiques liées à l’environnement qui prennent en considération l’ensoleillement, la protection, ou bien encore l’impact.

Commenté le temps de la visite par François Richard, responsable technique du maître d’ouvrage, ce projet, dessiné par la société Jean-Louis Hornez, dans le respect de la diversité de ses fonctions futures, joue la carte de l’unité et se présente comme un même ensemble.

Et les travaux avancent à grands pas, rythmés par le bras et le crochet d’une grue impressionnante qui domine l’ensemble. Le centre d’exploitation routier (CER) de Trélon est actuellement implanté sur deux sites. La partie administrative est basée dans le centre tandis que le rangement des engins se fait sur les lieux même de la subdivision. Par ailleurs, les diagnostics techniques ont mis en avant une nécessité de rénovation importante du bâtiment de la subdivision. Et pour créer les conditions d’un environnement de travail sain, il a fait l’objet d’un désamiantage.

Intégration paysagère et environnementale

Afin de présenter une unité architecturale et une optimisation des travaux, il a été proposé de regrouper les deux projets (reconstruction du CER et rénovation de la subdivision). Ce nouveau bâtiment avec sa toiture végétale constitue un véritable enjeu d’insertion paysagère et de qualité environnementale. Il fait d’ailleurs appel aux matériaux inhérents au territoire comme le bois pour la toiture et la pierre de taille bleue pour la façade.

Le montant total des travaux s’élève à 2,9 M€, entièrement financés par le Département du Nord. Le tout sera opérationnel, l’an prochain, à la rentrée de septembre 2014, pour entretenir les 306 km de routes départementales dans les 12 communes du canton de Trélon. D’ici là, le bâtiment de stockage de sel et l’aire de lavage pour les saleuses seront opérationnels dès cet hiver.

Source : La Voix du Nord