Taxe Tobin : le nouveau coup médiatique du Président SARKOZY

La taxe « Tobin » du nom de l’économiste américain James Tobin (1918-2002), Nobel d’économie en 1981, consiste à taxer les transactions monétaires pour lutter contre la spéculation à court terme.

En novembre 2011, le Sénat de Gauche avait voté le principe d’une telle taxe. Le taux était fixé à 0, 05%. Elle devait même entrer en vigueur le 1er juillet 2012. La mesure aurait pu apporter cette année 11 milliards d’euros au budget de l’Etat ! Ce n’est pas négligeable par les temps qui courent…

Mais à l’époque, le Gouvernement était résolument contre. Monsieur LELOUCHE (secrétaire d’Etat au commerce extérieur) déclarait ainsi :

« Loin de lutter contre la spéculation, cette initiative pénaliserait la place financière de Paris et, avec elle, les entreprises qui se financent sur le marché français, sans aucun effet positif de régulation des marchés. »

Deux mois plus tard, le Gouvernement fait volte-face. Entre-temps, le Président SARKOZY s’est mis en campagne. Il a en effet annoncé, tout seul, unilatéralement la mise en place de la taxe Tobin. Cela fait déjà deux mois de perdu !

Mais ce qui semble compter aujourd’hui pour le candidat-Président SARKOZY, ce n’est pas vraiment la taxe Tobin…. Elle lui sert tout simplement à se racheter une image auprès des électeurs.

Personne ne doit être dupe… Rappelons qu’il a supprimé en 2008 l’impôt qui taxait à la Bourse de Paris les transactions sur actions au taux de 0,3%.

Aujourd’hui, la taxe Tobin mérite donc une vraie volonté politique, pas un petit coup médiatique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *