Une résidence « accessible au plus grand nombre », en centre-ville

Source : Voix du Nord
Edition : Cambrai
Date de l’article : 30/01/2011

| INAUGURATION |
La résidence Charles-VII, boulevard de la Liberté à Cambrai, a été inaugurée jeudi soir en présence des élus et des représentants du bailleur Partenord Habitat. Une opération de vingt logements locatifs qui répond à de réelles attentes.
« On aurait pu avoir une surface de vente de produits surgelés, mais on n’a pas voulu ça ! » Le député-maire de Cambrai l’a rappelé après avoir coupé le ruban inaugural : la ville a eu l’opportunité de racheter ce terrain de plus de 1200 m² en 2002, « Un terrain bien situé, au coeur de la ville, proche des services et du jardin public » avec la volonté d’en faire une résidence locative en collaboration avec un bailleur social. L’ancienne station-essence, longtemps restée en friche, a finalement laissé place à vingt appartements, fruit « de la politique d’offre de logements accessible au plus grand nombre », voulue par la municipalité.
Des logements adaptables
« Tout a été fait pour avoir des logements adaptables et pour avoir le sentiment d’un logement individuel », a précisé le président de Partenord et vice-président du conseil général Didier Manier, en présence de l’architecte en charge du chantier, André Beaucamp.
Le programme comporte vingt logements répartis sur quatre niveaux : un appartement de type 2, dix T3 et neuf T4, disposant tous d’un garage en sous-sol.
La résidence a été conçue pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite : les logements sont adaptables au handicap en cas de besoin.
« La résidence s’intègre parfaitement dans l’environnement, a souligné Brigitte Guidez. Les locataires ont déjà pris leurs marques. » La conseillère générale a mis l’accent sur la démarche de mixité sociale du bailleur « pour s’adapter à des personnes aux revenus modestes. » Un sujet sur lequel le vice-président du conseil général a insisté en précisant qu’il y a aujourd’hui « une inadéquation entre ce qui est construit et ce qui est demandé ». « Il y a une demande de plus en plus sociale de logements. La population se paupérise, y compris les aînés. » et sur le Cambrésis « comme ailleurs », il y a une pénurie de logements.
Rappelons qu’à Cambrai, Partenord Habitat gère 358 logements dont 313 logements individuels majoritairement situés dans la cité d’Esnes et dans la cité Amérique. Depuis quelques années, le bailleur investit massivement à Cambrai et un point service a été créé en septembre 2009, rue des Chaudronniers.
D. B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *