Villeneuve d’Ascq : Les nounous inquiètes pour l’avenir

Le Vice Président du Conseil Général rencontre les assistantes maternelles de Villeneuve d'Ascq.
« À quelle sauce allons-nous être mangées ? » s’enquiert lors d’une réunion Martine Lefebvre, présidente de l’Association des assistantes maternelle de Villeneuve d’Ascq. Ces dernière partagent toutes la même peur : celle de leur avenir. « Un marché de la concurrence qui va se mettre en place, la création de jardins d’enfants, la fermeture de crèches associatives privées de subventions… énumère la présidente. Il y a une réelle inquiétude à avoir. » Dans les plans nationaux, deux aspects ont surtout retenu son attention : un prêt à taux zéro pour les assistantes maternelles, dont « on ne connaît toujours pas les conditions d’obtention », et la directive Bolkenstein qui « envisage de faire venir du personnel depuis les pays de l’Est ». « Si c’est vrai, c’est inquiétant », intervient Didier Manier, vice-président du conseil général chargé des personnes âgées présent au débat, pour qui « les nuages s’amoncellent ».

Autre point abordé par l’association, l’éventuel remplacement de l’école maternelle (jugée par le Sénat peu adaptée pour les 2-3 ans) par des jardins d’éveil. « Entre le projet Morano de créer un congé parental d’un an et la mise en jardin d’éveil des enfants à l’âge de 2 ans, nous, assistantes maternelles, ne serons plus là que pour la période pipi-caca ! » s’insurge Martine Lefebvre.

L’AAMV a enfin fait le point sur le nombre de places en crèches : « Si on cherche, on trouve, assure la présidente.
Il y a peut-être un léger déficit dans le nord de la ville mais ce sont de nouveaux quartiers, il faut le temps qu’ils s’organisent. »

Nord Eclair
26.02.2010

Une réflexion sur “ Villeneuve d’Ascq : Les nounous inquiètes pour l’avenir ”

  1. Le moins que l’on puisse dire ou écrire, c’est qu’une nation qui « joue » avec le destin de ses enfants est une nation perdue d’avance: faire fi des inquiétudes – légitimes – des nounous, c’est ne pas se soucier du devenir de nos enfants et donc, de notre nation…
    Merci d’avoir prêter ton oreille à l’AAMV, alors même que tu es avant tout chargé/délégué aux personnes âgées. En fait, tu te trouves là, au deux extrémités de la chaine…Bon courage Didier.
    Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *