Yves Durand, monsieur Éducation au PS : « Arrêtons le massacre de l’école publique »

Air de rentrée. Avis de campagne. Hier matin, des leaders nordistes du PS ont déployé une banderole devant la préfecture. Yves Durand, monsieur Éducation du parti, a prononcé un court discours sur le thème : « Arrêtons le massacre de l’école publique. » Puis la délégation notamment constituée de Gilles Pargneaux, Patrick Kanner et Bernard Roman s’est rendue en préfecture pour remettre une carte de voeux revendicative destinée à Nicolas Sarkozy.
« Un moratoire »

Hormis la carte, cette démarche est depuis plusieurs mois un rituel militant hebdomadaire du PS. Mais elle coïncidait hier avec la rentrée et valait par la réaction à l’annonce des 1 020 suppressions de postes dans la région. « On s’attendait à un grand nombre de suppressions, mais pas que le ministère franchisse la barre symbolique du millier », s’étonnait le député-maire de Lomme. Qui demande « un moratoire ».

Évoquant la promesse de François Hollande de recréer 60 000 postes en cinq ans. Et, dans la veine de son très vif échange le 20 décembre à l’Assemblée avec le ministre, il a asséné : « J’accuse Luc Chatel de mensonge. » « Il nous dit que tout va bien ou s’améliore. Or, les études dont nous disposons nous montrent que c’est faux. Quand il ne nous les cache pas. »

Pas tendre encore avec le ministre, quand il évoque la réforme, « sans concertation » de l’évaluation des enseignants : « C’est la suspicion permanente qui me dérange. Or, les enseignants ont besoin de respect et de reconnaissance. Et on ne fera pas respecter les enseignants par les élèves et les parents si leur propre ministre les méprise. »

Le PS répétera chaque semaine cette action jusqu’aux élections. Et en mènera d’autres de manière hebdomadaire, dans tout le département du Nord, en déclinant les thèmes de campagne. Et, dans l’Éducation, la FSU annonce, elle, une grève le 31 janvier.

La voix du Nord, mercredi 4 janvier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *